Algérie: L'artiste Saïd Hilmi tire sa révérence à l'âge de 82 ans

Alger — Le grand artiste et comédien Saïd Hilmi est décédé mercredi à Alger à l'âge de 82 ans des suites de complications liées au coronavirus, a-t-on appris de ses proches.

L'Office national des droits d'auteur et des droits voisins (ONDA) avait annoncé, il y a quelques jours, la dégradation de l'état de santé de Saïd Hilmi suite à sa contamination à la Covid-19.

Quelques années plus tard, feu Hilmi a animé des programmes sur le théâtre, pour ne citer que "Akardeche" sur les fréquences de la radio Chaîne 2.

Participant à plusieurs œuvres cinématographiques, le défunt a brillé dans "Ali au pays des mirages" en 1979 de Mohamed Rachedi, "Douar des femmes" en 2005 de Mohamed Chouikh ou encore dans l'art dramatique algérien, aux côtés de grands artistes tel que Siali Kouiret, Fatiha Berbère et Nouria, dans "A prendre ou à laisser".

Connu et reconnu en milieu artistique pour sa passion son travail, son enthousiasme et inquiétude pour le cinéma algérien, le regretté était en contact permanent avec les artistes et membre actif au sein de l'association Adwaa à la tête de laquelle il était désigné récemment président d'honneur.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X