Sénégal: Présidence de L'UMS - Les juges Abdou khadir Diop et Ousmane Chimère Diouf candidats à la succession de Souleymane Teliko

5 Août 2021

Le successeur de Souleymane Téliko à la présidence de l'Union des magistrats sénégalais (UMS) sera connu à l'issue de l'assemblée générale extraordinaire prévue samedi prochain. Ce sera entre les juges Abdou khadir Diop et Ousmane Chimère Diouf.

Abdou Khadir Diop

Entre Abdou khadir Diop, président du Tribunal de grande instance de Saint-Louis et Secrétaire général du bureau sortant et Ousmane Chimère Diouf, président de la deuxième Chambre correctionnelle de la Cour d'appel de Dakar, qui sera le prochain le nouveau président de l'Union des magistrats sénégalais (UMS) ?

Les deux magistrats sont les deux candidats à la succession de Souleymane Téliko. En fait, après deux mandats de deux ans non renouvelables, M. Téliko, président sortant, va passer le témoin. Compte tenu de la pandémie de la Covid-19, l'assemblée générale ne se tiendra pas à Saly Portudal, comme cela se fait depuis des années mais plutôt à Dakar. « C'est pour respecter la mesure d'interdiction des rassemblements afin d'éviter les risques de contamination au virus », explique un membre du bureau sortant. Ainsi, l'élection sera organisée dans les différents ressorts de juridiction avec l'installation de bureaux régionaux à Kaolack, Saint-Louis, Ziguinchor, Thiès et Dakar. La capitale va abriter le bureau national chargé de proclamer les résultats définitifs.

Ousmane Chimère Diouf

Outre le vote prévu entre 12H et 18H, il y aura une cérémonie officielle qui se fera en visioconférence avec la lecture des discours du président de l'UMS et du ministre de la Justice. Elle sera suivie de la lecture des rapports moral d'activités et financier ainsi que des débats.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X