Gabon: Natation - Adam Girard Mpali revoit ses objectifs à la hausse.

Tout jeune compétiteur et ambitieux, Adam Girard de Langlade se fixe des objectifs et se donne des moyens de pouvoir les atteindre. Le Gabonais, après son élimination des J.O de Tokyo, a déjà les yeux rivés sur les prochains jeux olympiques de Paris en 2024.

Auteur d'une prestation moyenne pour sa première participation aux Jeux Olympiques, le jeune Adam De Langlade Mpali, spécialiste du 50m nage libre veut désormais se fixer de nouveaux objectifs. En effet, si la page des J.O de Tokyo s'est déjà tournée, toutefois, le travail doit continuer pour les différentes compétitions qui se pointent à l'horizon.

Pour le désormais nouveau recordman du Gabon, il faut confirmer à Paris en 2024 mais pour cela, il est important que les autorités gabonaises interviennent " à trois ans de Paris 2024, il faut nous mettre au boulot dès maintenant" a t-il déclaré.

Il faut dire que malgré son élimination aux J.O, le jeune prometteur de 19 ans reste une valeur sûre pour cette discipline sportive. Il réclame plus de soutien, plus d'attention pour lui permettre de hisser son niveau au même titre que plusieurs autres champions. Qu'on le mette assurément dans les conditions adéquates "pour que nous puissions amener notre pays à un meilleur classement, le ministère des Sports doit nous accompagner dans notre préparation sur ces trois ans " a t-il martelé.

Une chose est sûre, la création des structures sportives, des bassins de 50m, la formation accrue des athlètes, l'organisation des multiples compétitions sur le nationale permettront à terme, de construire des champions.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X