Madagascar: Midongy et Befotaka Atsimo - « Velirano » largement non exécuté à temps

Selon un communiqué remis à la presse, les habitants de Midongy Atsimo et de Befotaka Atsimo commencent à élever leurs voix concernant la situation qui prévaut dans ces deux districts.

Il s'agit de la construction de pavés dans les deux localités implantées dans la région Atsimo-Atsinanana qui relèvent notamment de la promesse présidentielle. Toujours d'après le communiqué, les gens sont dans l'expectative, voire désorientés, étant donné que les travaux ont débuté depuis huit mois, plus précisément le 11 janvier dernier, alors qu'ils sont prévus durer 90 jours, soit trois mois. Le gouverneur de ladite région était même présent, lors de la pose de la première pierre.

Menaces. Selon un responsable des travaux, seulement 15% des travaux ont été réalisés, pourtant ceux qui ont eu le marché ont déjà obtenu une avance de 50% pour sa réalisation, et cela au profit des entreprises bénéficiaires. Le DAF de cette région a confirmé cette information. Les maires et le chef de district sont conscients de la situation, ils ont reçu des menaces. Le communiqué stipule que les maires ont été menacés de remplacement par des PDS et le chef de district d'affectation.

Le problème en est que cette situation empêchant la réalisation du velirano retombe sur le président de la République. Les autorités locales avancent que, celui-ci ne pouvant être présent partout, la situation profite à certains. Ces districts lancent ainsi un appel au président de la République afin qu'il tienne compte de la situation qui règne dans cette région.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X