Cameroun: Bonabéri - Près de 1500 filons de cannabis saisis

La scène se déroule à Bonendalè dans l'arrondissement de Douala IV ce 3 août où Sikati F., présumé grossiste dans la commercialisation du cannabis, a été interpellé par les éléments du commissariat de sécurité publique du 15e arrondissement.

Selon le commissaire Edward Etougue Etugue, c'est grâce à la collaboration des populations que cette opération a pu se réaliser.

Rendus au domicile de Sikati F., les fins limiers de la police vont procéder à une perquisition dans le respect des règles de l'art. Le bilan de l'opération fait état de 1440 filons de cannabis saisis, des emballages, des sachets plastiques contenant du cannabis non emballé ainsi que deux paires de ciseaux.

Quant au suspect, il déclare qu'il écoule sa « marchandise » auprès des fermiers et tenancières de salons de coiffure. « C'est la période de la peste porcine. Cette herbe soigne les porcs », soutient le suspect, qui déclare par la suite qu'il se ravitaille dans les régions du Sud-Ouest, de l'Ouest et du Nord-Ouest.

A en croire le commissaire Edward Etougue Etugue, le présumé dealer appartiendrait à un vaste réseau en cours de démantèlement par ses services. Ledit réseau serait dirigé par un certain Paolo. Sikati F. sera présenté devant le procureur de la République pour répondre de ses actes.

Le commissaire Etougue Etugue a saisi l'occasion pour remercier les populations de sa zone de compétence, pour leur collaboration. Il les a en outre exhortées à toujours faire confiance aux forces de maintien de l'ordre, qui sont là pour assurer leur sécurité au quotidien.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X