Sénégal: Diourbel - Le "couple" de fraudeurs au bac condamné à 7 jours de prison ferme

Diourbel — Le tribunal de flagrant délit de Diourbel a condamné, jeudi, l'étudiant Khadim Mboup, et sa copine Kangué Dioum à une peine de prison d'un mois avec sursis dont 7 jours fermes pour les délits de fraude à l'examen du baccalauréat, complicité, usurpation d'identité, faux et usage de faux.

Arrêté samedi dernier, Khadim Mboup âgé de 22 ans, s'était déguisé en femme pour passer une épreuve à la place de sa copine, Kangué Dioum âgée de 19 ans.

Devant la barre, les prévenus ont reconnu les faits avant de présenter leurs excuses.

Le juge Mamadou Diène les a invité à tenir "ce repenti comme un repère pour le reste de [leurs] vies".

Le procureur de la République, dans son réquisitoire, a qualifié cette fraude d'acte "très grave" avant de requérir une peine d'un mois ferme pour donner l'exemple aux autres élèves qui seraient tentés de faire la même chose.

"Avec les réseaux sociaux, leurs vies sociales sont compromises. Tous les deux vont s'exposer à des sanctions (sociale, académique et pénale). C'est pour cette raison que le ministère public est pour l'apaisement sans être dans la faiblesse", a dit le procureur.

Selon la défense, "c'est une triste histoire qui a défrayé la chronique depuis plus d'une semaine". "A jamais Khadim Mboup et Kangué Dioum verront leurs réputations dans la boue", a-t-elle déploré.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X