Sahara Occidental: Un navire étranger a déchargé illégalement du phosphate sahraoui au Mexique

Londres — Un navire étranger a acheminé et déchargé illégalement du minerai de phosphate en provenance du Sahara occidental occupé sur le quai de la société Innophos, au Mexique, a alerté mercredi l'observatoire international Western Sahara Resource Watch (WSRW).

"Le vraquier Amis Ace (battant pavillon panaméen), décharge actuellement du minerai de phosphate sur le quai de la société Innophos à Coatzacoalcos, au Mexique", a écrit WSRW sur son site internet, assurant avoir "obtenu des images par drone du navire déchargeant la cargaison, prises le 3 août 2021".

Citant des sources sur le terrain, l'observatoire chargé du suivi de l'exploitation des ressources naturelles au Sahara occidental occupé a informé que "le navire contenait 30.000 tonnes de minerai".

WSRW rappelle qu'en 2018, Innophos a spécifiquement déclaré qu'il avait cessé de s'approvisionner en minerai du Sahara Occidental pour des raisons de responsabilité sociale.

"Dans le cadre de l'engagement d'Innophos dans la responsabilité sociale globale et la bonne gestion de l'entreprise, Innophos ne participera plus indirectement à une chaîne d'approvisionnement en matière première de minerai de phosphate du Sahara Occidental", avait écrit la société dans un communiqué de presse le 2 juillet 2018.

L'observatoire explique, en outre, qu'à son départ du Sahara Occidental, le navire a informé via sa communication dite AIS qu'il se dirigeait vers la Virginie, aux Etats-Unis, notant que la raison de l'erreur de destination du navire pendant la traversée de l'Atlantique n'est pas claire.

Western Sahara ressource Watch précise que la compagnie Innophos "a été en contrat à long terme avec l'OCP, l'entreprise nationale marocaine de phosphate pour la fourniture de minerai de Boukraa, livré au port de Coatzacoalcos".

L'accord à long terme initial a été signé avec l'OCP en 1992, et s'est poursuivi jusqu'en septembre 2010. Les cargaisons d'El Aâyoune occupée vers les Coatzacoalcos ont continué à être transportées après l'expiration de l'accord, pendant quelques années, explique l'ONG.

A cet égard, la même source a relevé que l'arrivée d'Amis Ace le 3 août 2021 est la première importation au Mexique de minerai provenant du Sahara Occidental depuis novembre 2014, une année où Innophos Mexicana a reçu trois cargaisons totalisant 159 000 tonnes de phosphate de la mine de Boukraa.

Par ailleurs, l'observatoire a affirmé qu'"Innophos a fait l'objet de plusieurs désinvestissements en raison de son ancienne implication au Sahara Occidental", indiquant qu'une longue analyse pour l'exclusion de l'entreprise a été préparée par le Conseil d'éthique de la Caisse de retraite du gouvernement norvégien en 2015.

Pour la même raison, poursuit WRSW "la société a également été expulsée des portefeuilles de la Caisse de retraite luxembourgeoise et de la Danske Bank, entre autres".

"Western Sahara Resource Watch appelle tous les actionnaires d'Innophos à dialoguer avec la société, et à exiger l'arrêt immédiat de nouvelles importations. La société a précédemment annoncé une position très claire et de principe sur le Sahara Occidental, et elle doit agir conformément à cette politique", a déclaré Sylvia Valentin de WSRW.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X