Afrique Centrale: Nouveau signe de réchauffement entre le Rwanda et le Burundi

FIDH
Soldats au Burundi

Ce week-end, des gouverneurs de province du Rwanda et le Burundi se sont rencontrés au Rwanda, réunion accompagnée d'un échange de bières entre les deux communautés. Le Rwanda et le Burundi étaient à couteaux tirés depuis la crise politique de 2015, née autour de la candidature à un troisième mandat de l'ancien président burundais Pierre Nkurunziza. Mais depuis environ un an, la normalisation est en cours.

Les rencontres et gestes d'apaisement se succèdent à tous les niveaux depuis la réunion, en octobre 2020, des ministres des Affaires étrangères des deux pays au poste frontière de Nemba : contacts entre les deux armées, déplacement du premier ministre rwandais pour la fête de l'indépendance burundaise et puis surtout, échange de prisonniers.

Initiatives contre les rebelles des deux pays

Vendredi 30 juillet, Kigali a transféré à Gitega 19 combattants burundais identifiés comme des Red Tabara arrêtés au Rwanda fin 2019 et accusés d'avoir perpétré des attaques contre des civils au Burundi. Cette initiative a été saluée par le président Evariste Ndayishimiye. De son côté, l'armée burundaise a conduit des opérations contre la rébellion rwandaise FLN.

Ce week-end, ce sont les gouverneurs des deux provinces frontalières, celle du Sud au Rwanda et celle de Kayanza au Burundi qui se sont vus : « Il serait maintenant dans la logique des choses que les deux présidents se rencontrent dans les prochains mois » souffle une source diplomatique.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X