Burkina Faso: Le médaillé olympique Hugues Fabrice Zango accueilli en héros à Ouagadougou

Accueilli comme un fils prodigue, Hugues Fabrice Zango, premier médaillé olympique de toute l'histoire du Burkina Faso, a atterri dimanche 8 août dans la soirée à Ouagadougou. Il est de retour de Tokyo où il a décroché le bronze sur le triple saut.

C'est aux cris de « Bravo Zango ! Bravo champion ! » que l'athlète burkinabè a été accueilli par des centaines de supporters et d'amis à l'aéroport international de Ouagadougou. Il a été accueilli par les officiels et il a eu le droit à un bain de foule. Il a salué la mobilisation autour de lui.

« Hugues Fabrice Zango Merci ! Nous sommes fiers d'être Burkinabè » était écrit sur la grande banderole installée à l'entrée du salon d'honneur de l'aéroport à l'occasion de son arrivée. De nombreux supporters étaient habillés dans des tee-shirts à l'effigie du médaillé de bronze et ont salué sa performance aux Jeux olympiques de Tokyo.

« Dire merci à un digne fils »

« Nous sommes là pour dire merci à Hugues Fabrice Zango. Nous sommes fiers de lui ! », lance une femme venue le féliciter. « Nous sommes là pour [lui donner ndlr] un accueil chaleureux et un accueil triomphal. Pour dire merci à un digne fils qui revient de Tokyo avec une médaille », scande un autre supporter.

Malheureusement la fête a été ternie par l'attaque de deux villages dans la journée du 4 août, ce qui a poussé les supporters à ne pas organiser des animations sur place. Mais dans les prochains jours, le ministère des Sports prévoient une grande fête à l'honneur d'Hugues Fabrice Zango à Ouagadougou. Dominique Nana, le ministre des Sports a souligné que c'est avec une immense fierté que le Burkina Faso accueille cette médaille, dans un contexte sécuritaire tendu où le pays est endeuillé par les attaques terroristes.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X