Cote d'Ivoire: Gbêkê - Les mairies de Ziguinchor et de Bouaké poursuivent leur coopération

Nicolas Djibo et le conseil municipal de Bouaké ont décidé de baptiser du nom de Ziguinchor, une ville du Sénégal, la rue reliant le Pont Djibo (commerce) à celui de l'École normale d'instituteur à l'entrée du quartier Belleville (2,3 km), de « Rue de Ziguinchor ».

La cérémonie officielle de baptême a eu lieu, le 6 août 2021, à la gare routière de M'Bahiakro, située au quartier Sokoura. Cette coopération s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la charte de jumelage qui a été co-paraphée, le 4 novembre 2018, par les deux conseils municipaux, à Ziguinchor.

Justifiant le choix de cette ville, Nicolas Djibo dira que son conseil municipal et lui ont a été séduits par les nombreux traits en commun entre les deux communes qui se caractérisent par des villes carrefours, de brassage multiethniques.

« Cette situation serait née des arrivées massives des peuples venus de partout et comme résultat, ces deux villes se caractérisent par un multilinguisme et une vie associative intense, ce qui constitue leurs âmes », a-t-il argué.

En ce qui concerne le choix de la rue, le maire de Bouaké a révélé qu'elle borde la mosquée sénégalaise et que dans les années 70, ce sous-quartier concentrait plus de 10 000 membres de la communauté sénégalaise vivant en parfaite harmonie à Bouaké avec leurs hôtes et les autres communautés exerçant essentiellement dans les métiers d'antiquaires, de bijoutiers, de ventes d'appareils électroménagers.

Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor, a exprimé sa reconnaissance à Nicolas Djibo et à son conseil municipal. « Cette cérémonie de baptême constitue l'un des symboles forts de l'amitié entre les peuples de la Côte d'Ivoire et du Sénégal en général, et entre frères et sœurs de Bouaké et Ziguinchor, en particulier », s'est-il réjoui.

Tout en souhaitant que l'amitié et la fraternité entre Bouaké et Ziguinchor puisse servir de tremplin pour une nouvelle forme de coopération basée sur une assistance mutuelle et une solidarité féconde, au grand bonheur des deux cités et au-delà des deux nations.

Le maire de Ziguinchor a annoncé qu'une belle avenue de sa commune portera le nom « Avenue de Bouaké ».

La cérémonie a été ponctuée par les prestations de groupes de danse burkinabé, sénégalais et ivoiriens .

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X