Cote d'Ivoire: Amélioration du service civique et du volontariat - Mamadou Touré et France Volontaires signent un accord de partenariat

Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l'Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré et le président de France Volontaires, Jacques Godfrain ont signé, le mardi 10 août 2021, à Abidjan-Plateau, une convention en vue d'un partage d'expériences sur le développement du service civique et le volontariat.

Le ministre Mamadou Touré s'est félicité de la signature de cette convention qui, selon lui, s'inscrit dans la dynamique du gouvernement ivoirien qui entend donner de l'ampleur à sa politique du service civique et du volontariat. « Nous avons sollicité France Volontaires et l'Agence française du service civique pour nous aider dans la dynamique du développement du service civique et du volontariat en Côte d'Ivoire », a déclaré Mamadou Touré.

Dans la pratique, cette convention débuter par une phase pilote qui permettra à cinquante jeunes à savoir 25 jeunes Ivoiriens qui iront améliorer leur employabilité en France et 25 jeunes Français qui viendront également Côte d'Ivoire. « J'espère que d'ici la fin de l'année ou au plus tard au premier trimestre de l'année 2022, nous aurons ce premier cohorte de jeunes qui ira en France pour les jeunes ivoirien et en Côte d'Ivoire pour les jeunes français », a déclaré le ministre. Il a, en outre souhaité que les jeunes français puissent aider la Côte d'Ivoire dans le développement de l'office du service civique national (Oscn). Pour Mamadou Touré, cette signature de convention vient raffermir les liens de coopération qui existent les deux pays.

Le président de France Volontaire, Jacques Godfrain, est également heureux de la signature de cette convention, car dit-il, la préoccupation commune de la France et de la Côte d'Ivoire est bien la jeunesse. « Je suis heureux de me retrouver dans ce pays qui est un modèle de développement dans ce continent », a déclaré Jacques Godfrain, soulignant que la jeunesse peut apporter son dynamisme, ses idées nouvelles pour le développement des deux pays. « On va donner à notre jeunesse ce regard que les Africains ont sur eux et qui peut être bénéfique », dit-il. Pour lui, c'est un partenariat gagnant-gagnant

Cette convention qui est signée pour une durée de trois ans va s'articuler autour de six axes prioritaires. Il s'agit entre autres, de développer la présence des volontaires nationaux dans le cadre de l'action des partenaires français présents en Côte d'Ivoire ; développer des partenariats entre la Côte d'Ivoire et d'autres pays africains dans le cadre d'une mobilité sous régionale et continental et de définir et de mettre en œuvre un programme pluriannuel de mobilité croisée entre la Côte d'Ivoire et la France.

Par ailleurs, les deux parties ont convenu de s'investir dans le développement du volontariat international et de l'application du principe de réciprocité et de conduire ensemble des actions de plaidoyer sur le volontariat.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X