Ile Maurice: Le nouveau siège du Conseil de district de Flacq prêt d'ici deux mois

communiqué de presse

Lors d'une visite au site de construction du nouveau siège administratif du Conseil de district de Flacq, aujourd'hui, le Vice-premier ministre, ministre des Collectivités locales et de la Gestion des Risques de Catastrophes, Dr Mohammad Anwar Husnoo, a annoncé que ce projet sera complété d'ici deux mois.

Le Vice-premier ministre était accompagné du ministre des Technologies de l'Information, de la Communication et de l'Innovation, M. Darsanand Balgobin ; du ministre de l'Economie bleue, des Ressources marines, de la Pêche et de la Marine, M. Sudheer Maudhoo ; du ministre de la Fonction publique, des Réformes administratives et institutionnelles, M. Teeruthraj Hurdoyal ; et d'autres personnalités.

Dans une déclaration, Dr Husnoo a rappelé que les travaux concernant le nouveau bâtiment ont commencé en 2019, mais que la pandémie de Covid-19 a ralenti les activités sur les chantiers de construction. Toutefois, il s'est dit satisfait de la progression des travaux du nouvel édifice.

En outre, le Vice-premier ministre a parlé de la possibilité d'utiliser les énergies renouvelables dans le nouveau siège administratif, notamment grâce à des panneaux solaires, conformément à la vision du gouvernement pour améliorer l'efficacité énergétique dans les nouveaux bâtiments publics.

Selon Dr Husnoo, le gouvernement s'est engagé à fournir toutes les facilités aux conseils de district et de village en vue du développement de leur région respective et du bien-être de la population.

Le Vice-premier ministre a effectué une série de visites aujourd'hui à Fond du Sac, Pamplemousses, Bon Accueil, Flacq et Bel Air pour faire un constat de l'avancement des travaux concernant les projets en cours et évaluer les besoins des collectivités locales. Le but est d'améliorer la prestation des services fournis par les conseils de village et de district à travers le pays.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X