Ile Maurice: Une Mega blood donation à Port-Louis pour but d'augmenter les réserves de la banque de sang

communiqué de presse

Le coup d'envoi d'une mega blood donation a été donné, ce matin, à la municipalité de Port-Louis. Cette activité vise à aider la banque de sang à maintenir un niveau de stock adéquat. Cette iniwtiative émane de la Division de la protection sociale du ministère de l'Egalité des Genres et du Bien-être de la Famille. L'objectif est de collecter plus de 300 pintes de sang. Une personne sur quatre aura besoin d'une transfusion sanguine à un moment donné de sa vie. Plus de 3000 pintes de sang sont nécessaires pour des transfusions chaque mois à Maurice. Chaque jour, 125 à 150 pintes de sang sont nécessaires pour soigner les patients dans les hôpitaux et les cliniques.

Le Vice-premier ministre, ministre des Collectivités locales, de la Gestion des Catastrophes et des Risques, Dr Mohammad Anwar Husnoo, le ministre de la Santé et du Bien-être, Dr Kailesh Kumar Singh Jagutpal, la ministre de l'Egalité des Genres et du Bien-être de la Famille, Mme Kalpana Devi Koonjoo-Shah, des membres de l'assemblée nationale et d'autres personalités, étaient présents.

L'événement bénéficie de la collaboration des partenaires suivants: municipalité de Port-Louis, Service national de Transfusion Sanguine, Port-Louis Blood Donation Association, Lions Club de Port-Louis, et Rotary Club.

Dans une déclaration, le Vice-premier ministre Husnoo a rappelé que le niveau de la banque de sang est faible, comme c'est le cas année après année. Il a également assuré que les Collectivités locales seront invitées à organiser de telles activités à l'avenir afin d'obtenir leur soutien pour faire de sorte de qu'il n'y ait pas de manque dans la banque de sang.

Quant au Dr Jagutpal, il a salué cette activité et a souligné que chaque jour, plusieurs opérations sont effectuées dans le secteur de la santé et que de nombreuses personnes ont besoin de transfusions sanguines. Le ministère de la Santé et du Bien-être a déjà acquis deux caravanes pour offrir un service plus efficace et ces caravanes seront lancées dans les prochaines semaines, a-t-il annoncé.

La ministre Koonjoo-Shah a parlé de l'importance de telles initiatives étant donné que le monde a traversé une période de confinement et que cela a automatiquement affecté la banque de sang. Cependant, avec de telles initiatives et la réponse positive de la population qui se présente pour donner son sang, il est clair que c'est un exercice très noble. Elle a également exprimé sa gratitude aux autorités et aux partenaires pour leur soutien ainsi qu'à tous les citoyens qui font don de leur sang.

Le maire de Port-Louis, M. Mahfooz Moussa Cader Saïb, a pour sa part souligné que le don de sang est très important et constitue un geste humanitaire pour sauver des vies. Il a exprimé l'espoir qu'une quantité considérable de sang sera collectée grâce à cette activité et a appelé les citoyens à donner leur sang.

Le sang est composé de 60% de liquide et de 40% de solide. La partie liquide est appelée plasma et contient 90 % d'eau et 10 % de nutriments, d'hormones, etc. Si la quantité de plasma diminue dans l'organisme, elle peut être facilement récupérée grâce aux aliments et aux médicaments. Mais la partie solide, qui contient les globules rouges et les globules blancs, une fois perdue, ne peut pas être récupérée facilement. C'est là que intervient les donneurs de sang. Si les globules rouges et les globules blancs sont perdus dans le corps d'une personne, cela peut entraîner la perte de sa vie. Le sang ne peut être fabriqué ; il ne peut être donné que par des êtres humains.

Les personnes en bonne santé peuvent faire don de leur sang. Elles doivent être âgées entre 18 et 65 ans. Afin qu'un homme puisse donner son sang, son taux d'hémoglobine doit être de 13,5 g alors que pour une femme, le taux doit être de 12,5 g. En faisant don de son sang, une personne ne met pas sa vie en danger car le corps humain contient en moyenne cinq à six litres de sang et une pinte contient 450 millilitres. A savoir que le plasma est remplacé en 24 heures. Il faut compter 21 jours pour que la plaquette, le globule rouge et le globule blanc soient remplacés.

Le Service national de transfusion sanguine approvisionne les hôpitaux et les cliniques en sang et en produits sanguins 365 jours par an.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X