Ile Maurice: Lancement d'un appel à projets pour déveloper des entreprises dans l'économie bleue

communiqué de presse

Un appel à projets pour déveloper des entreprises dans l'économie bleue a été lancé, cet après-midi, par l'Ambassade de France en collaboration avec l'Economic Development Board, le Mauritius Research and Innovation Council, et la Turbine, incubateur d'entreprises du groupe ENL, au Vivea Business Park, Moka, dans le cadre de la célébration de l'Année Bleue de l'océan Indien par la France.

Plusieurs personnalités étaient présentes notamment: le ministre de la Technologie de l'Information, de la Communication et de l'Innovation, M. Deepak Balgobin; le ministre de l'Economie océanique, des Ressources marines, de la Pêche et de la Marine, M. Sudheer Maudhoo; l'Ambassadrice de France à Maurice, Mme Florence Caussé-Tissier; et le CEO du groupe ENL, M. Hector Espitalier-Noël.

Cet appel à projets porte principalement sur trois secteurs à savoir, l'alimentation, la pharmaceutique, et le bien-être pour encourager le développement d'entreprises innovantes valorisant l'océan, la mer, les littoraux et leurs multiples ressources qui sont conformes aux droits humains et l'environnement.

Lors de son allocution, le ministre Balgobin a félicité La Turbine pour ce programme d'innovation et de start-up. Il a réitéré son soutien pour accompagner continuellement les jeunes porteurs de projets à se connecter aux opportunités du marché, ainsi que vers le développement d'entreprises innovantes. Il a egalement rappelé les divers projets dans le domaine de l'innovation mis sur pied par son ministère.

Pour sa part, le ministre Maudhoo, a mis l'accent sur l'ensemble des activités économiques qui sont liées aux océans qui comprennent des activités comme la gestion des pêches, l'aquaculture durable, le transport maritime vert, les ports, le tourisme durable, les domaines émergents comme les energies renouvelables, les services écosystémiques marins, et la désalinisation. Selon lui, l'économie océanique représente un secteur porteur dans l'avenir. Il s'est aussi penché sur divers mesures de son ministère pour déveloper davantage le secteur de la pêche.

L'Ambassadrice de France à Maurice, Mme Florence Caussé-Tissier, a quant à elle fait ressortir l'importance de mettre sur pied ce projet innovateur en collaboration avec le groupe ENL. Selon elle, l'année 2021 est une année de l'économie bleue qui vise à renforcer des synergies régionales en matière d'économie bleue tout en appuyant sur la présidence française de la commission de l'océan Indien 2021-2022.

Le CEO du groupe ENL, M. Hector Espitalier-Noël, s'est appésanti sur l'objectif de La Turbine qui vise a encourager les jeunes entrepreneurs à mettre sur pied des projets innovateurs. Il a souligné que La Turbine accompagne ces entrepreneurs dans leurs projets émergents pour mieux exploiter l'économie bleue.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X