Ile Maurice: Lancement du Projet pilote de volontariat de la diaspora des jeunes de Maurice

communiqué de presse

Le lancement du Projet pilote de volontariat de la diaspora des jeunes de Maurice a eu lieu, cet après-midi, au Caudan Arts Centre, Caudan Waterfront, à Port Louis et a été marqué par la présence du ministre du Transport routier et du Métro léger, ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale et du Commerce international, M. Alan Ganoo.

Lors de son discours, le ministre a souligné que ce projet est piloté conjointement par le ministère des Affaires étrangères et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) à Maurice.

M. Ganoo a rappelé que son ministère, en collaboration avec le Bureau de l'OIM à Maurice, s'est lancé en novembre 2018 dans leur premier engagement conjoint, "Renforcer la capacité du gouvernement mauricien à renforcer les liens avec la diaspora mauricienne".

Ainsi, le ministre des Affaires étrangères a souligné que le projet lancé aujourd'hui est le deuxième programme ambitieux que son ministère entreprendra avec l'OIM à Maurice. Ce projet sera entrepris pour une durée de 18 mois et sera financé par le Fonds de développement de l'OIM à hauteur de 235 000 USD, a précisé M. Ganoo.

L'objectif est de contribuer au renforcement de la capacité du gouvernement à impliquer les jeunes de la diaspora mauricienne dans le développement de notre pays, ainsi que de renforcer leurs liens culturels avec leur pays d'origine, a-t-il poursuivi.

S'exprimant sur le projet, le ministre a indiqué qu'il s'agirait d'une opportunité d'engagement concrète pour contribuer au maintien de la confiance et du dialogue entre le gouvernement mauricien et les communautés de la diaspora.

Notre engagement, déjà établi avec la diaspora par le biais de l'étude pilote de cartographie et de profilage dans trois pays ayant un nombre important de notre diaspora, à savoir l'Australie, le Canada et le Royaume-Uni, aidera certainement à soutenir le dialogue et l'intérêt de la diaspora des jeunes dans ce projet, a affirmé M. Ganoo.

En outre, le ministre Ganoo a fait ressortir que le projet pilote permettra également d'évaluer la taille, le potentiel, les aspirations et le profil de la diaspora des jeunes, en vue de déterminer les mesures et les programmes spécifiques qui pourraient être conçus pour favoriser leur engagement et leur collaboration avec leur pays d'origine. La promotion de ce type de dialogue international contribuera grandement à la création de sociétés plus inclusives et à la coopération interrégionale, a déclaré le ministre.

En ce qui concerne les communautés de la diaspora, M. Ganoo a souligné qu'elles représentent non seulement une richesse importante en termes de connaissances, de compétences, d'expérience et de capitaux à investir à Maurice, mais constituent également une source précieuse d'idées et de propositions pour relever les nouveaux défis qui émergent dans un monde post-COVID-19.

Le ministre a conclu qu'avec certains programmes de travail tels que le programme d'emploi des jeunes déjà en place, ce projet peut être un bon moyen de consolider ces programmes existants, soutenant ainsi l'engagement de la diaspora en explorant de nouvelles voies pour les opportunités économiques par le biais du placement et de l'entrepreneuriat.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X