Ile Maurice: Culture du corail - Des pêcheurs reçoivent des certificats suite à une formation

communiqué de presse

Un groupe 30 de participants, notamment des membres des communautés côtières et des pêcheurs, ont reçu leurs certificats après avoir suivi le programme de formation à la culture du corail. La cérémonie de remise de certificats s'est tenue, aujourd'hui, au centre de refuge de Quatre Soeurs. Ce programme vise à renforcer les capacités des communautés côtières en matière de culture du corail et de techniques de réhabilitation des récifs à petite échelle.

Le ministre de l'Economie bleue, des Ressources Marines, de la Pêche et de la Marine, M. Sudheer Maudhoo, le ministre des Services financiers et de la Bonne Gouvernance, M. Mahen Kumar Seeruttun, Mme Naveena Ramyad, Chief Whip du gouvernement, et Mme Teenah Jutton, Parliamentary Private Secretary, et d'autres personnalités étaient présents à la cérémonie.

Dans son discours, le ministre Maudhoo a souligné que son ministère a fait provision de Rs 25 millions pour la formation de 1000 pêcheurs et que, dans le cadre du programme actuel pour la culture du corail, 102 pêcheurs ont été formés. Il a invité les participants à partager leur savoir-faire, à l'avenir, avec leurs pairs dans ce domaine particulier.

En outre, il a souligné que des négociations sont en cours avec les hôteliers pour permettre à ces participants de pratiquer la culture de corail devant les hôtels afin de réhabiliter les côtes. Les coraux, a-t-il dit, font partie de notre biodiversité et ils doivent être protégés.

Le ministre a également énuméré certaines mesures annoncées dans le budget 2021-22, à savoir : allocation de 500 nouvelles cartes de pêcheur, octroi de Rs 2500 pour l'achat d'hameçons et annulation des dettes et des pénalités pour les pêcheurs qui ont des difficultés à rembourser leurs prêts contractés auprès la DBM.

Le ministre Maudhoo a annoncé que Rs 30 million, dans le cadre d'une initiative sectorielle financée par l'Union européenne, seront utilisés pour améliorer les moyens de subsistance des pêcheurs. Ce soutien financier sera utilisé pour renforcer la sécurité des pêcheurs en mer et pour améliorer les équipements de pêche, a-t-il déclaré.

Il a invité les pêcheurs à faire part de leurs suggestions à cet égard. Le gouvernement, a-t-il souligné, a à cœur le bien-être des pêcheurs et accordera toute l'attention et le soutien nécessaires pour garantir le développement du secteur de la pêche, étant donné son importance en termes de sécurité alimentaire.

Pour sa part, le ministre Seeruttun a parlé de l'engagement du gouvernement à protéger les intérêts des communautés de pêcheurs à travers Maurice. La mer est l'une des plus grandes richesses du pays et il est impératif de continuer à former les communautés de pêcheurs afin qu'elles puissent contribuer à faire de ce secteur un pilier essentiel de l'économie.

Les coraux font partie d'un écosystème fragile et s'ils ne sont pas protégés, les espèces vivant dans cet environnement marin seront menacées, a-t-il averti. Par conséquent, les programmes de formation sur la culture de corail doivent être maintenus et salués, a-t-il ajouté.

Quant aux députés, Mme Naveena Ramyad, Chief Whip du gouvernement, et Mme Teenah Jutton, Parliamentary Private Secretary, elles ont toutes deux salué l'initiative et assuré la communauté des pêcheurs du soutien du gouvernement dans la protection des zones côtières et de la biodiversité marine par la mise en œuvre de plusieurs mesures. Elles ont souligné que toutes les parties prenantes ont le devoir de sauvegarder la mer pour les générations à venir.

Formation à la culture du corail

Un projet, notamment le 'Community based coral culture project in the Republic of Mauritius' a été lancé en 2017, par l'Institut océanographique de Maurice (MOI), en collaboration avec l'Albion Fisheries Research Centre.

Des activités sous le projet ont été mises en oeuvre sur quatre sites, à savoir La Gaulette, Quatre Sœurs, Grand Gaube et Bel Ombre. Un programme de sensibilisation à l'échelle nationale a également été implémenté. De plus, les pêcheurs ont bénéficié de sessions pratiques en mer.

Sous la formation, les pêcheurs ont reçu des livrets et des dépliants ainsi que des accessoires de terrain, notamment des ensembles de plongée en apnée et d'autres équipements de protection sur le terrain. Les stagiaires ont également bénéficié d'une allocation mensuelle de Rs 1 500, ainsi que d'une formation complémentaire en snorkeling, PADI-First aid Emergency First Responder et une formation avancée en éco-guides.

A savoir, de décembre 2017 à mars 2020 : 17 fermes de démonstration ont été mises en place pour la culture de plus de 10 000 fragments de coraux sélectionnés ; plus de 8 000 colonies de coraux d'élevage ont été transplantées dans 16 jardins de coraux ; plus de 1 500 m² de récifs dégradés ont été réhabilités ; 102 pêcheurs ont été formés avec succès à la mise en place, à l'entretien, au suivi et à la gestion de fermes coralliennes et de jardins de coraux en mer ; et plus de 3 500 membres du public ont été sensibilisés.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X