Afrique: Un cas d'Ebola signalé en Côte d'Ivoire, le premier depuis 1994

Cote d’Ivoire declares first Ebola outbreak in more than 25 years

Après leurs homologues guinéens, les autorités sanitaires ivoiriennes ont déclaré que la maladie virale Ebola est entrée dans leur pays, selon un communiqué de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) rendu public samedi.

Il s'agit d'une seule patiente qui avait récemment voyagé en Guinée voisine, selon l'OMS. Elle s'est retrouvée dans un hôpital d'Abidjan, où elle est traitée selon les protocoles établis, précise le communiqué.

Bien que partageant des frontières avec la Guinée et le Liberia, deux foyers de l'épidémie d'Ebola entre 2014 et 2016, la Côte d'Ivoire n'avait pas été touchée par les épidémies de virus dans ces deux pays, selon l'OMS. En fait, son dernier cas d'Ebola remonte à 1994, selon l'agence onusienne.

Le cas déclaré samedi en Côte d'Ivoire constitue la troisième alerte cette année en Afrique concernant le virus Ebola, après la Guinée et la RDC.

Selon une fiche technique de l'OMS, Ebola est une maladie causée par un virus. Très contagieuse, elle se transmet par contact direct avec le sang, les sécrétions, les organes ou d'autres fluides corporels de personnes infectées, ainsi qu'avec des surfaces et des matériaux (draps, vêtements) contaminés par ces fluides.

Environ 25 à 90 % des patients en sont morts lors des épidémies précédentes, précise l'OMS.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X