Madagascar: Andry Rajoelina - « Un gouvernement d'action »

S.E.M. Andry Rajoelina, président de la République de Madagascar

Andry Rajoelina a incité l'équipe gouvernementale à se pencher davantage sur le vécu quotidien des gens.

La cérémonie qui s'est déroulée, hier, au Palais d'Etat d'Iavoloha devait débuter à 16h mais finalement elle n'a commencé qu'à 17h30.

Le président Andry Rajoelina a choisi le jour de l'Assomption pour procéder au remaniement gouvernemental. D'entrée de jeu, le président de la République a parlé de contrat-programme et d'obligation de résultat, à l'endroit des membres du gouvernement.

« L'on a procédé à une évaluation du gouvernement précédent », a-t-il indiqué. Pour ce qui est du gouvernement actuel, ce serait un « gouvernement d'action », a-t-il précisé. Et d'ajouter « le peuple attend beaucoup de vous. Vous allez réaliser ses desiderata. Nous n'avons pas droit à l'erreur. On doit réussir ensemble ».

Solidarité gouvernementale. Le président de la République a ainsi invité les membres du gouvernement à faire des descentes sur terrain et être à l'écoute du peuple et ne pas se contenter de théorie. Cette nouvelle équipe devrait y penser, étant donné que le peuple subit de plein fouet la flambée des prix. Ainsi, celui qui est communément appelé Andry TGV a incité l'équipe gouvernementale « à travailler vite, dans la transparence, et ce pour l'intérêt supérieur de la nation. Vous êtes les serviteurs de la patrie et du peuple ».

Il a également souligné l'importance de la solidarité gouvernementale. Une consigne qui est à son intérêt, dans la mesure où il est à son deuxième mi-mandat, un mandat qui se termine en 2023. Cette deuxième partie de son mandat sera décisive pour le président actuel s'il vise l'élection présidentielle qui devrait avoir lieu dans un peu plus de deux ans.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X