Afrique Australe: SADC - Félix Tshisekedi présent au 41e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement

41ème sommet des chefs d'Etat la SADC au Malawi

Seize Chefs d'Etat et de gouvernement participent depuis ce mercredi 17 août 2021, au Centre International des Conférences Bingu Wa mutharika de Lilongwe, capitale de Malawi, au sommet en présentiel des chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté de développement des Etats d'Afrique australe (SADC).

Aux côtés de ses pairs de cette institution sous régionale, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a assisté à la cérémonie d'ouverture marquée par une série de prises de paroles. Arrivée fin mandat aux termes de huit ans d'exercices, la secrétaire exécutive sortante Stergolmena Lawrence Tax a dressé le bilan de son mandat.

Première femme secrétaire exécutif de la SADC, Dr Tax a relevé quelques avancées significatives au sein de cet espace sous régional notamment la stabilité et la consolidation des principes démocratiques, le développement des infrastructures devant faciliter l'intégration régionale et les progrès en matière d'autonomisation de la femme. La cérémonie d'ouverture a aussi été marquée par le passage à témoin des présidents entrant et sortant de la SADC.

Le président du Malawi, Lazare Chakweru, a reçu de son homologue mozambicain Philipe Nyusi les symboles du pouvoir pour la Présidence rotative de cette organisation. Tous ont fait le plaidoyer en faveur d'un accès équitable des pays africains aux vaccins. Pour le président entrant et hôte du sommet, la relance des économies africaines dépendra de la capacité des Etats de disposer de cette maladie. Ce sommet, a-t-il ajouté, est l'occasion pour les dirigeants de l'espace SADC de trouver des réponses définitives. La pandémie de Covid-19 est une menace à l'intégration régionale, a-t-il commenté.

Le président Chakweru pense que le thème de ce sommet à savoir : "Renforcement des capacités en matière de production face à la pandémie de Covid-19 en vue de mener des réformes économiques et industrielles à caractère inclusif et durable » est tombé à point nommé. Après cette cérémonie d'ouverture, les chefs d'Etat et de gouvernement vont poursuivre les travaux à huis clos afin de prendre des décisions sur cette institution notamment le choix du nouveau secrétaire exécutif.

La République Démocratique du Congo a aligné l'économiste Faustin Luanga à ce poste. Les travaux ministériels n'ayant pas abouti à un consensus, la décision des Chefs d'Etat est très attendue. L'épilogue de cette désignation sera connu à la cérémonie de clôture prévue ce même mercredi 18 août 2021.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X