Afrique: CAN 2021 - Les réactions de Milla, Diouf, Beaumelle, Neveu après le tirage au sort

Soccer, football

Après le tirage au sort de la Coupe d'Afrique des nations 2021 (reportée en 2022), organisé au Palais des congrès de Yaoundé, ce mardi 17 août, des sélectionneurs, présidents de fédérations et certaines légendes du football africain ont réagi au micro de RFI.

La CAN 2021 est déjà lancée. 52 matchs attendent les amoureux du football africain du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun. Le tirage au sort de cette édition a eu lieu ce mardi 17 août à Yaoundé sous la conduite de la journaliste nigériane Mimi Fawaz et du présentateur camerounais Leonard Chatelain. Les Camerounais Samuel Eto'o, Gaëlle Enganamouit, l'Algérien Rabah Madjer, l'Ivoirien Didier Drogba et le Ghanéen Asamoah Gyan ont tiré au sort les 24 équipes qui vont se lancer dans la course à la succession de l'Algérie.

Les Camerounais « feront tout pour aller au bout »

Le pays hôte affrontera le Burkina Faso, l'Éthiopie et le Cap-Vert dans le groupe A.

Roger Milla, légende des Lions indomptables, vainqueur des CAN 1984 et 1988 : « J'ai confiance parce qu'en 2017, personne ne voyait les Lions indomptables parmi les favoris. Et nous avons gagné. Ils ont suivi nos conseils. Et je suis certain que ces garçons feront tout pour aller jusqu'au bout ».

Jacques Songo'o, ancien gardien du Cameroun, vainqueur des CAN 1984, 1988 et 2002 : « Il faut bien se préparer. Les gens pensent que ce sera facile pour le Cameroun. Aujourd'hui il n'y a plus de petite équipe. Personne ne peut se sentir épargné. On peut aussi se retrouver dans cinq mois avec des blessés. Je pense malgré tout que c'est toujours bon d'avoir des adversaires de moindre calibre comme ceux avec qui nous allons croiser le fer. Nous allons lancer immédiatement la préparation de la CAN. Il va falloir réorganiser notre équipe et bien se préparer. En ce qui concerne l'organisation de ce tirage au sort, je suis fier de mon pays ».

« Cette année est celle du Sénégal »

Le Sénégal, finaliste de l'édition 2019 est dans le groupe B avec le Zimbabwe, la Guinée et le Malawi.

El-Hadji Diouf, ancien international sénégalais, finaliste de la CAN et quart de finaliste du Mondial en 2002 : « Notre groupe est très ouvert. Chacun devra jouer sa qualification à fond et respecter ses adversaires. Une finale pour nous sera le couronnement de tous nos efforts. Je pense que cette année est celle du Sénégal. Nous allons chercher la finale. Cela va être dur, mais à mon avis nous allons montrer de très belles choses pendant cette CAN. Tout est réuni pour avoir une belle compétition ».

« C'est finit »

Maroc, Ghana, Comores, Gabon : « un groupe C solide »

Patrice Neveu, sélectionneur du Gabon : « L'objectif c'est de sortir du groupe même si cela s'annonce difficile. À nous d'être solides sur le terrain pour aller chercher des résultats. Ce seront des matchs ou il faudra être patient. Cela se jouera sur des scores étriqués. C'est un groupe solide, mais nous faisons partie des bonnes équipes »

« L'Égypte et le Nigeria sont des puissances footballistiques »

Après avoir manqué les quatre dernières éditions, le Soudan aura fort à faire face à l'Égypte, le Nigeria et la Guinée-Bissau dans la poule D.

Kamal Hamid Ibrahim Shaddad, président de la Fédération soudanaise de football : « L'Égypte et le Nigeria sont des puissances footballistiques. La Guinée Bissau n'est pas une nation à négliger, parce qu'ils ont batailler pour se qualifier. Donc avons un gros défi à relever. Il y a encore beaucoup de travail en perspective. Nous sommes sur une bonne progression. Si nous faisons une bonne préparation, nous pouvons surprendre. Tout le monde nous donne perdants. La CAN sera aussi pour nous un moyen de grandir en se mesurant aux plus grandes équipes du continent. Mais nous allons nous battre ».

« Des matchs disputés » pour la Côte d'Ivoire

La Côte d'Ivoire affrontera l'Algérie tenante du titre, la Sierra Leone et la Guinée équatoriale dans le groupe E.

Patrice Beaumelle, sélectionneur des Éléphants : « On se retrouve avec un géant d'Afrique et deux équipes, la Sierra Leone et la Guinée équatoriale qui ont fini second dans leur poule de qualifications. J'ai beaucoup de respect pour ces sélections. C'est une poule relevée. L'Algérie est favorite évidemment. Cela va donner des matchs disputés, âpres, avec des football très différents. J'ai hâte d'y être. On va se préparer pour vendre très cher notre peau ».

Juan Micha, sélectionneur de la Guinée équatoriale : « Depuis notre belle aventure à la CAN 2015 (demi-finale), nous avons appris à être très prudents et très méfiants. Nous sommes tombés dans une poule coriace. Mais nous allons montrer de quoi nous sommes capables. Tous les matchs seront très importants pour nous. Nous allons les pendre tous très au sérieux. C'est la première fois que nous allons jouer une CAN loin de nos installations, de notre public. Ce sera une belle expérience pour nous. Nous connaissons bien la Côte d'Ivoire. C'est une équipe très solide. Nous les avions déjà affrontés en 2012 en quarts de finale. Ils ont pris le dessus sur nous mais, ce sera une occasion pour nous de prendre notre revanche. La Sierra Leone quant à elle est une équipe en progrès. Je vais rentrer au pays, me réunir avec les responsables de notre football. Il n'y aura pas d'excuse si nous ne faisons pas une bonne préparation pour cette CAN 2021. Nous allons nous donner les moyens de nous qualifier ».

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X