Afrique: Afrobasket U16 - Conférence de presse - La Fégabab s'explique

Après les résultats enregistrés lors de l'Afrobasket des moins de 16 ans qui a vu le Gabon, avec ses deux sélections masculine et féminine, sortir précipitamment de la compétition, le bureau fédéral a organisé une conférence de presse ce mercredi 18 août, pour faire le point sur le séjour gabonais en terre égyptienne. Cela s'est déroulé dans un hôtel situé au Nord de Libreville, en présence de la presse nationale et internationale.

Il était question pour Willy-Conrad Asseko et quelques membres de son bureau, ainsi que les sélectionneurs, d'apaiser les tensions suite aux « débâcles » des jeunes en Egypte. Dans leurs différentes interventions, le bureau fédéral a affirmé avoir atteint ses objectifs durant ces deux compétitions qui se sont déroulés simultanément au Caire.

En effet, le président a défini clairement les raisons de la participation du Gabon dans la mesure où cela ne dépend pas de la Fédération, mais de la FIBA Afrique, car c'est cette instance qui a demandé au Gabon si la Fégébab souhaitait envoyer des équipes, ainsi que le ministère des Sports qu'il a gravement remercié pour l'accompagnent. Dans ce genre de contexte, il faut simplement retenir que le Gabon a refait surface dans ce type de tournoi, alors que cela fait plusieurs années qu'il n'y avait plus part.

Il était donc important d'évaluer le niveau des jeunes de 16 ans, qui seront encore amenés à participer à d'autres compétitions de ce genre dans les prochaines années, ça commence déjà dès l'an prochain avec les U18. La Fédération affirme travailler depuis lors, surtout avec « le Centre fédéral », censé faire dans la détection des jeunes talentueux à travers tout le pays. Aussi, au niveau de l'égalité de genre, une sélection des filles a été montée pour qu'elles participent elles également, dans la mesure où l'Etat prône le concept « Gabon Egalitaire ».

Revenant sur certains points, le bureau fédéral a tenu à révéler certains faits majeurs qui n'ont pas vraiment aidé les enfants, avec l'absence d'un des grand espoir de la discipline, le jeune Avoué Daniel qui était en stage aux Etats-Unis, et testé positif au Covid-19 ; ce dernier n'a donc logiquement pas pris part à la compétition avec les garçons. Les radios de la main, pour certifier l'âge des joueurs, n'a pas été d'un grand secours pour le Gabon qui a vu certains joueurs être écartés, et malgré la contre-expertise, les jeunes ont raté des matchs.

Mais les résultats enregistré en Egypte ne vont pas pour autant décourager les membres du bureau fédéral, qui se sont fixés des objectifs, à savoir relever le défis de ces prochaines années, les échéances y compris, car ils ont été élus sur cette base, et « c'est le travail que nous avons déjà débuté avec ces jeunes, à présent, on se concentre sur les séniors Dames qui iront au Cameroun pour l'Afrobasket Féminin », a déclaré Willy Asseko avant de remercier ceux qui ont accompagnés les jeunes en Egypte.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X