Congo-Brazzaville: Promotion du secteur pétrolier congolais - Mohammed Barkindo attendu à Brazzaville

Réunion de l'OPEP à Alger (archive)

Le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) effectuera, du 23 au 25 août, une visite de travail au Congo.

Selon le communiqué de l'Opep, son responsable sera à la tête d'une grande délégation pour témoigner que le Congo entre dans une révolution de l'industrie pétrolière, notamment avec l'entrée en vigueur du nouveau code des hydrocarbures réformé.

« Le renouvellement d'un ensemble d'objectifs stratégiques nationaux et un engagement politique démontré qui encouragent le développement multi secteurs dans l'ensemble de la chaîne des valeurs liées aux industries pétrolières », souligne le communiqué, tout en précisant que la visite du secrétaire général représente un moment important dans l'histoire du pétrole et du gaz au Congo. Car, ce sera pour la première fois que l'Opep effectue une visite de haut niveau dans le pays afin de mettre en valeur le rôle qu'elle jouera.

« La visite permettra d'encourager fortement le secteur pétrolier congolais et de positionner davantage le pays en tant qu'exportateur de pétrole et de gaz et de lui donner l'opportunité d'être un concurrent de taille mondiale », précise encore le communiqué, en ajoutant qu'en tant que troisième plus grand producteur de pétrole brut en Afrique subsaharienne, notamment avec des réserves prouvées estimées à environ deux milliards de barils, le Congo est sur la bonne voie pour devenir un géant pétrolier régional. Avec une production actuelle estimée à trois cent trente-six mille barils par jour, les objectifs gouvernementaux sont donc d'augmenter considérablement ce chiffre.

« Avec son importante base de ressources, un agenda des parties prenantes unifié, un cadre réglementaire progressif, le Congo est en train de faire de très grands progrès dans la création d'un impressionnant marché des hydrocarbures. Ainsi, la visite de l'Opep au Congo mettra l'accent sur les partenariats et la collaboration. Ceci, pour stimuler la croissance énergétique et économique de l'Afrique », spécifie le communiqué en concluant que le pays a un rôle essentiel à jouer dans l'industrie de l'énergie mondiale.

Notons que la visite de Mohammed Barkindo sera axée sur des sites et des compagnies pétrolières nationales, plus précisément la Société nationale des pétroles du Congo et le siège social de l'Appo qui est une plateforme installée à Pointe-Noire.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X