Tchad: Félix Nialbe, chef de l'opposition, quitte le Comité de dialogue national

Entrée principale de l'Assemblée nationale tchadienne, quartier Ardebe à Ndjamena

Au Tchad, Romadoumngar Félix Nialbe, chef de file de l'opposition avant la mort d'Idriss Déby, se retire du Comité d'organisation du dialogue national. Il l'a annoncé dans une lettre adressée au Premier ministre de la transition, datée du 19 août.

Romadoumngar Félix Nialbe, président de l'Union pour le renouveau et la démocratie (URD) assure ne pas mettre en cause le dialogue ni sa préparation. il dit plutôt souhaiter réaffirmer son rôle de chef de file de l'opposition, même si l'Assemblée nationale a été dissoute.

« Je ne peux pas accepter qu'on puisse me mettre membre d'un comité d'organisation. Dès le début, j'avais proposé un militant de l'URD en tant que tel. Mais moi, en tant que chef de l'opposition démocratique, je devrais rester en retrait pour organiser l'opposition en vue de sa participation massive à ce dialogue. Nous n'excluons pas notre participation au dialogue en tant que URD, ni en tant qu'opposition. Conformément à l'article 100 de la charte de transition, le chef de l'opposition existe jusqu'à la mise en place du CNT [Conseil national de la Transition] et donc, je demeure le chef de file de l'opposition démocratique, l'opposition tchadienne parlementaire et extra-parlementaire. Donc là, je dois jouer mon rôle de chef de l'opposition mais je ne peux pas être dans un comité d'organisation du dialogue. »

► À lire aussi : Tchad: Saleh Kebzabo répond aux critiques de Yaya Dillo Djerou sur la composition du Comité du dialogue national

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X