Afrique: Opep - Le Congo assurera la présidence en 2022

Réunion de l'OPEP à Alger (archive)

Le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), Mohammed Barkindo, a annoncé, le 23 août au Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, que la République du Congo assurera, à compter de 2022, la présidence tournante de la Conférence des ministres de cette institution.

« Le Congo va prendre la présidence de l'Opep en 2022, nous saluons donc le leadership et le soutien du Premier ministre à notre organisation, l'Opep. Le chef du gouvernement a aussi rassuré les pays membres et non membres de son soutien particulier et son guide afin de renforcer la déclaration de l'Opep », a expliqué Mohammed Barkindo à sa sortie d'audience.

Selon lui, le chef du gouvernement a souligné la nécessité de renforcer la coopération entre les deux parties. « Pour avril 2022, le Premier ministre a pris en compte l'implémentation de cette coopération des pays membres et non membres de l'Opep. Il nous a aussi conseillés de continuer à travailler avec le ministre des Hydrocarbures, Bruno Jean Richard Itoua, afin d'emmener le Congo de l'avant dans cette présidence », a poursuivi le Nigérian.

Cette visite qui se déroule du 22 au 25 août permettra au secrétaire général de l'Opep d'encourager fortement le secteur pétrolier congolais et de positionner davantage le pays en tant qu'exportateur de pétrole ainsi que de gaz et de lui donner l'opportunité d'être un concurrent de taille mondiale. « Au nom de l'Opep, j'aimerais saluer le leadership du président Denis Sassou N'Guesso, un Africaniste et un guide performant dans l'Opep. Nous ne cesserons de compter sur son leadership », a conclu Mohammed Barkindo.

Notons que le secrétaire général de l'Opep visitera les sites et les compagnies pétrolières nationales, plus précisément la Société nationale des pétroles du Congo et le siège social de l'Organisation des producteurs de pétrole africains qui est une plateforme installée à Pointe-Noire.

La présidence tournante de la Conférence des ministres de l'Opep est actuellement assurée par l'Angola pour le mandat 2021. L'institution existe depuis le 15 septembre 1960. Les pays membres sont l'Algérie, l'Angola, la Guinée équatoriale, le Gabon, l'Iran, l'Iraq, le Koweït, la Libye, le Nigeria, la République du Congo, l'Arabie saoudite (leader de facto), les Émirats arabes unis et le Venezuela, Équateur, Indonésie et Qatar.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X