Sénégal: Me Malick Sall sur Hissein Habré - « On a pensé à le libérer après la 3éme vague, mais c'est tout un processus »

HISSENE HABRE
24 Août 2021

Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Malick Sall a réagi suite au rappel à Dieu de l'ancien président tchadien Hissein Habré mardi des suites de la Covid-19.

« Qu'Allah lui pardonne ses péchés et lui accorde le paradis. Qu'il donne à sa famille la force de surpasser ce deuil. On a pensé à le libérer après la troisième vague, mais c'est tout un processus. Quand il est tombé malade, il a été interné dans une des cliniques privées les plus huppées de ce pays, et c'est là-bas que la maladie s'est aggravée. La procédure enclenchée devait lui permettre de regagner sa demeure avec un bracelet électronique. Il ne devait pas retourner en prison, Dieu en a décidé autrement. Le président Macky Sall avait pris toutes les dispositions nécessaires pour le libérer avec le bracelet électronique », a expliqué le ministre, sur la Tfm.

Me Sall ajoute que « lors de la première vague, il a été sorti de prison pour le protéger contre la Covid. Mais après cela, il fallait qu'il retourne en prison par la suite pour ensuite déclencher la procédure visant à la libérer sous condition du bracelet électronique. Le Sénégal a tout fait pour mettre à l'aise Hissène Habré et sa famille. On leur a accordé la nationalité sénégalaise ».

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X