Afrique: Afro-basket´2021 - L'Angola s'incline face au Cap-Vert et confirme le mauvais moment

Rwanda — L'équipe nationale masculine senior de basket-ball a confirmé le mauvais moment en s'inclinant mardi, 71-77, contre le Cap-Vert, en match de la première journée du groupe A de l'Afrobasket´2021 qui se déroule à Kigali, au Rwanda.

Le résultat trouvé seulement en prolongation est intervenu après que le cinq national ait baissé son rendement en quatrième et dernière période, permettant l'égalité à 66 points.

De manière inattendue, contre un adversaire théoriquement inférieur, les Angolais ont commencé le défi de manière quelque peu intermittente avec un déficit défensif et une inefficacité dans les jeux à longue distance, ont fini par terminer la période initiale en égalité de points (14 points), au stade de Kigali, au Rwanda.

L'Angola a commencé le match avec deux nouveaux dans les compétitions des nations africaines, notamment Childe Dundão (base) et Jilson Bango (poste) qui ont rejoint les expérimentés Eduardo Mingas, Edson Ndoniema et Leonel Paulo.

Dans la seconde période beaucoup plus éclairée, les champions ont réussi à montrer le nom qu'ils portent sur le continent et à intimider l'adversaire, une situation qui leur a permis de repartir à la mi-temps avec un avantage de 34-26.

Dans la période suivante, les joueurs de Pep Clarós ont été plus solides, mais l'adversaire a réagi avec un triplé de Kevin Coronel, établissant le score à 55-49.

Dans la dernière étape, les problèmes défensifs sont réapparus et il y a encore eu de nombreuses pertes de balles, des actions qui ont redonné confiance et espoir à l'adversaire.

A 59 secondes, un smash de Tavares a fini par établir un score de parité (66 points).

Le match a été interrompu pendant vingt-trois minutes. L'égalité a persisté et a forcé une prolongation de cinq minutes.

La formation des îles, en trois attaques, a marqué huit points contre deux de l'Angola, confirmant la victoire pour la première fois dans l'histoire des afrobaskets.

Le poste d'Edy Tavares a été l'arme principale des créoles. Il s'est démarqué dans le jeu défensif et offensif, en plus de marquer de nombreux points, il gagnait les rebonds possibles, ayant été à la hauteur de sa taille de 2,21 cm.

Malgré l'égalité de 14 points en première période, l'équipe nationale a même dominé les deux autres quarts (34-26 et 55-49), mais le dernier a été tellement équilibré que n'importe lequel des intervenants pourrait bien remporter le match.

L'Angola joue de nouveau jeudi, devant les hôtes et est voué à triompher, alors que le Cap-Vert, en revanche, affrontera la RDC, à la seconde journée.

Le même mardi, pour le même groupe A, la RDC a été dominée par le Rwanda hôte, 68-82.

Sélection angolaise: Hermenegildo Santos, Childe Dundão, Edson Ndoniema, Carlos Morais, Leonel Paulo, Aboubakar Gakou, Gerson Gonçalves "Lukeny", Glofate Buiamba, Eduardo Mingas, Teotónio Dó, Jone Pedro et Jilson Bango.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X