Afrique: L'Ouganda accueille 51 personnes évacuées d'Afghanistan

Cette photo prise le 25 août montre les Afghans alors qu'ils sont conduits dans un bus du gouvernement en Ouganda, tôt mercredi matin.

Le premier avion en provenance d'Afghanistan a atterri ce mercredi à l'aéroport international d'Entebbe, en Ouganda. 51 personnes sont accueillies temporairement dans le pays et de nombreux autres évacués doivent arriver dans les prochains jours.

Au total, trois bus entourés d'un convoi des forces de l'ordre, ce sont pour l'instant les seules images des 51 évacués d'Afghanistan arrivés ce mercredi matin en Ouganda. Les réfugiés afghans et pour certains, d'autres nationalités, ont été accueillis dans un hôtel d'Entebbe, proche de l'aéroport international. Leur accueil était en discussion depuis plus d'une semaine entre les autorités ougandaises et américaines.

D'autres avions en provenance de Kaboul sont attendus dans les prochains jours. Au total, environ 2 000 personnes devraient être accueillies temporairement en Ouganda, avant d'être envoyées dans d'autres pays et notamment aux États-Unis. C'est d'ailleurs à la demande du gouvernement américain que les autorités ougandaises ont accepté de recevoir pour quelques mois ces évacués.

Mais dans le même temps, selon le ministère des Affaires étrangères, certains ressortissants ougandais toujours bloqués en Afghanistan n'ont pas encore pu être évacués en raison des difficultés à accéder à l'aéroport de Kaboul. Le ministère a affirmé s'organiser pour leur permettre de prendre le prochain vol.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X