Madagascar: Digitalisation - « e-Hetra phone » en ligne

Toujours des innovations à la Direction générale des impôts, DGI.

Désormais les contribuables peuvent s'acquitter de leurs devoirs fiscaux depuis leurs téléphones portables. Un accord dans ce sens a été conclu par la DGI, sous l'égide du ministère de l'Économie et des finances, MEF, avec les trois établissements de monnaie électronique, EME. Une collaboration soutenue par l'expertise du ministère du Développement numérique, de la transformation digitale, des postes et des télécommunications MDNTDPT, sous la baguette de Tahina Razafindramalo. La ministre Rindra Hasimmbelo Rabarinirinarison a souligné « qu'il s'agit d'un moyen simple et sécurisé de payer les impôts synthétiques via le mobile money. Permettant, par ricochet, de faciliter le suivi et le contrôle du budget de l'État ». Un système à essaimer au MEF.

La dématérialisation des services fiscaux bénéficie de l'appui technique et financier de la Banque mondiale, à travers le Projet d'inclusion financière à Madagascar, PIFM, financé à hauteur de 45 millions de dollars. Le paiement à distance est de plus en plus utilisé. 150 000 assujettis sur les 400 000 répertoriés l'ont adopté. Avec une sécurisation maximale, une économie de temps et bien d'autres avantages.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X