Algérie: Laghouat - Les potentialités touristiques et scientifiques présentées à une délégation nigériane

Laghouat — Une délégation de l'Institut national des études politiques et stratégiques nigérian (NIPSS) a reçu, lors de sa visite, vendredi, dans la wilaya de Laghouat, des explications détaillées sur les potentialités de la wilaya en termes de tourisme religieux, de vestiges et d'établissements scientifiques, a-t-on constaté.

La délégation a entamé sa visite par le Centre de recherches en sciences islamiques et de la civilisation, où elle s'est enquis de l'activité de ce socle scientifique.

Dans la commune d'El Ghicha (120 km au nord-ouest de Laghouat), la délégation nigérienne a reçu des explications sur nombre de gravures rupestres de la région, en ce sens que le chercheur en archéologie, Azzedine Chettih a précisé que l'histoire de certaines gravures remontait à plus de neuf mille ans.

La délégation a clôturé sa visite dans la wilaya par l'Institut de formation des Imams à Ain Madhi, un socle scientifique qui entrera en service le début d'octobre prochain.

une destination touristique, scientifique et religieuse par excellence", soulignant, dans ce cadre, la possibilité d'organiser divers échanges entre les deux pays dans les domaines évoqués.

La délégation nigériane se rendra dans six (6) wilayas (Tipasa, Annaba, Souk Ahras, Laghouat, Oran et Tindouf) où des visites seront organisées au niveau des micro-entreprises, startups, coopératives agricoles, complexes et centres de recherche, notamment le Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle, ainsi que l'Unité de recherche en énergies renouvelables.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X