Gabon: SYCOMO/Lambaréné - Le syndicat procède au grand nettoyage de la ville

Au courant de la semaine écoulée dans la ville de Lambaréné, le soleil s'est levé tôt avec de bonnes volontés pour procéder au grand nettoyage autour des marchés et ruelles de la ville du Grand Blanc. C'est par les membres du Syndicat des commerçants du Moyen-Ogooué (SYCOMO) que la ville historique du Docteur Albert Schweitzer s'est vue enjolivée et embellie.

Dans le cadre de l'action d'intérêt général suite à la commémoration des 61 ans d'indépendance du Gabon, une soixantaine de volontaires et membres du Syndicat des commerçants du Moyen-Ogooué (SYCOMO), se sont déployés en plusieurs groupes dans différents endroits de la ville de Lambaréné afin de la rendre propre. C'est avec le soutien et l'appui de la municipalité que tout ce petit monde armé de gants, sacs-poubelles, ballets et brouettes, s'est lancé sur la piste des insalubrités et abandons quotidiens des déchets qui prévalent sur la voie publique.

« Vous savez, l'important c'est aussi de parler avec nos collègues commerçants qui participent aussi à la dégradation de la beauté cette ville, de les sensibiliser aux gestes qui comptent, l'attention portée à la propreté et à la pratique du bon citoyen. Nous, membres du syndicat, ne sommes pas seulement là pour défendre les intérêts des commerçants. Nous sommes aussi là pour rassurer à nos membres que nous faisons parti des acteurs de la société migovéenne en posant des actes citoyens et symboliques », exprime un membre du bureau directoire du syndicat des commerçants.

Hommes, femmes et enfants, tous ont répondu à l'appel lancé par le syndicat pour faire rayonner la ville de Lambaréné en ces moments commémoratifs. Magasins et boutiques fermés durant deux à trois matinées, les membres de la « brigade du propre », tel qu'ils se sont fait qualifier par les autorités locales, ont envahi les deux arrondissements que compte la commune de Lambaréné. Faut-il bien l'avouer, ces derniers ont eu à faire, le travail était de taille. Grands comme petits, chacun tient un sac et se baisse pour le ramassage d'ordures.

Les différents groupes se sont attachés à faire le tour de ville à pied, en passant par chaque coin et recoin à la conquête des déchets. Tous ces déchets collectés ont ensuite été réunis dans certains carrefours, puis ramassés par des « motos-poubelles ».

Une action citoyenne menée par le syndicat des commerçants du Moyen-Ogooué (SYCOMO), qui malgré les nombreuses difficultés qu'ils rencontrent dans le bon déroulement de leurs activités, ont toutefois fermés leurs commerces pour mener ce geste citoyen.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X