Sénégal: Projet des 100000 logements sociaux - 200 unités livrées à Bambilor dans deux mois

Le projet 100.000 logements du gouvernement commence à se concrétiser sur le site de Bambilor avec la réception des deux cents maisons prévues dans deux mois.

Le Directeur Général de la Construction et de l'Habitat était sur le site qui doit accueillir 2000 logements sociaux, dans le cadre programme 100000 logements. Amadou Thiam a pu constater le niveau d'exécution des travaux mais aussi s'assurer que les constructeurs ont pris toutes les dispositions pour éviter aux futurs occupants les désagréments des inondations connus ailleurs.

Les deux cents premières maisons du programme des logements sociaux seront livrées dans un délai qui ne va excéder deux mois. L'assurance a été donnée par les responsables de l'entreprise S2I chargée de construire 2000 logements à Bambilor, dans le cadre du programme global des 100.000 logements sociaux initié par le gouvernement.

Le site du chantier a été visité par le Directeur général de la construction et de l'habitat. A l'issue de la visite, le directeur s'est dit «rassuré» par le niveau d'exécution et la qualité des produits proposés. «Les promoteurs ont pu nous rassurer sur l'état d'avancement très satisfaisant et sur la qualité et les méthodes de constructions en adéquation avec les bonnes pratiques», a dit Amadou Thiam.

Il a expliqué le timing de la visite n'était pas fortuit, car coïncidant avec les moments où on parle beaucoup de problèmes d'inondations causées par un manque d'assainissements sur la plupart des nouveaux sites. «Venir juste après ces fortes pluies est une démonstration de notre engagement à livrer aux populations sénégalaises des maisons qui vont être un havre de paix. Il n'y a aucune flaque d'eau sur le site, on a vérifié un certain nombre d'informations avec nos collègues de la SAFRU (Société d'Aménagement Foncier et de rénovation urbaine) qui a la responsabilité de faire l'ensemble des viabilisations.

Les premiers travaux prennent en compte cette question d'évacuation des eaux pluviales». Composante du programme des 100000 logements sociaux, les 2000 unités de Bambilor constituent le premier volet du projet qui a connu un démarrage effectif au mois de mars dernier.

L'entreprise S2I qui est une filiale de LOCAFRIQUE qui a en charge la réalisation des logements de Bambilor annonce le démarrage de 700 autres pour le mois de de septembre. Pour les deux cents unités achevées, le processus de sélection des attributaires va être lancé la semaine prochaine. L'arrêté pour la mise en place de la commission a été déjà signé.

Des demandeurs de logements s'étaient déjà inscrits sur une plateforme et un message va leur être envoyé pour des compléments de dossiers. Des critères d'éligibilité ont été établis afin de juger de la solvabilité et à l'issue de ces vérifications, les logements seront livrés à ceux qui auront rempli tous les critères. Ces critères sont surtout basés sur la nationalité et les revenus, mais même ceux qui n'ont pas un salaire mensuel peuvent y être éligible. Il faut être sénégalais, justifier de revenus mensuels inférieurs à 450.000frs et surtout être un primo accédant, (une personne qui n'a jamais accéder à la propriété foncière au Sénégal).

Selon que le demandeur soit salarié ou non, il y a deux types de traitements. Le premier est basé sur un système de crédit hypothécaire au niveau des banques avec une attestation irrévocable de virement. L'autre est un dispositif d'appui de l'Etat, avec la création du Fonds pour l'Habitat Social pour accompagner les sénégalais éligibles mais avec des revenus non documentés. Parmi ceux-là, il y a les commerçants et les autres acteurs informels qui payent des loyers mensuels pouvant atteindre 150.000. Ceux-là aussi sont éligibles au projet des logements sociaux.

A en croire le directeur des Constructions et de l'Habitat, une première liste des deux cents premiers bénéficiaires est déjà faite. Il reste à faire les derniers réglages de dossiers pour que ces derniers puissent venir avec les autorités sur le site prendre en possession leurs maisons.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X