Cote d'Ivoire: Scandale après la diffusion à la télé d'une séquence sur la «démonstration» d'un viol

Capture d'écran de l'émission de NCI qui suscite la polémique.

Une émission télévisée, diffusée lundi 30 août, provoque un véritable tollé, notamment sur les réseaux sociaux. Dans « La télé d'ici vacances » de la chaîne NCI, un talkshow au ton habituellement léger, l'animateur Yves de Mbella a reçu, comme invité, un homme présenté comme un « violeur repenti » et lui a fait faire une « démonstration » de viol sur un mannequin.

« Est-ce que tu peux nous montrer comment tu faisais tes viols ? », dit l'animateur Yves de Mbella. Sur le plateau, l'homme présenté comme un violeur repenti est invité à monter sur une estrade et à simuler une agression et un viol sur un mannequin. L'homme s'exécute sous les applaudissements et les commentaires de l'animateur : « Viens avec moi (applaudissements). Voilà une go, comment tu fais, tu l'attaques de devant ou de derrière ? Va, montre-nous comment tu faisais. »

L'agression mimée

Le violeur repenti mime alors l'agression : « Souvent, dès qu'on arrive, on attrape le cou, mais il ne faut pas se laisser... ». L'animateur enchaîne : « Mais, ça peut l'exciter ! » « Oui, ça peut l'exciter. On la fait tomber », ajoute l'homme. « Tu touches son sexe ? », questionne Yves de Mbella, alors qu'en face l'homme lui répond : « Oui ».

L'indignation ne cesse de grandir depuis la diffusion de cette séquence. « Je condamne fermement ces actes ignobles et ces propos de l'invité et de l'animateur », a réagi la ministre de la Femme, Nassénéba Touré.

De son côté, Denéo Gouehe Gnonsian Désirée, secrétaire générale de la Ligue ivoirienne des droits des femmes (LIDF), demande des sanctions : « J'ai été choquée comme plus d'un. Je ne sais pas si c'est une quête de buzz, je ne sais pas. Mais, honnêtement, je n'ai pas de mot pour qualifier cela. Mais je trouve que c'est totalement déplacé. On espère que la Haute autorité pour la communication de l'audiovisuel pourra au moins, et pour une fois en Côte d'Ivoire, se prononcer et condamner fermement de telles actions qui sont carrément outrageantes et humiliantes pour les femmes ivoiriennes. »

Les journalistes se désolidarisent

Des journalistes de la chaîne se sont désolidarisés des propos tenus par l'animateur. Un animateur qui a été suspendu, son émission arrêtée trois jours avant la fin prévue. La chaîne a présenté, quant à elle, des excuses.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X