Afrique de l'Ouest: Tindouf, point de départ pour la promotion des exportations vers les pays de l'Afrique de l'Ouest

Tindouf — Le ministre du commerce et de la promotion des exportations, Kamel Rezig, a affirmé, mardi que "la wilaya de Tindouf sera le point de départ pour la promotion des exportations vers les pays de l'Afrique de l'Ouest".

"Tindouf, cette wilaya frontalière constituera un point d'envol à même de promouvoir les exportations à destination des pays de l'Afrique de l'ouest eu égard à son importante position géographique ", a déclaré M. Rezig en marge de la cérémonie d'inauguration de l'exposition économique internationale "El-Mouggar-2021", en présence du conseiller du président de la république chargé des Zaouïas et des associations religieuses, Aïssa Belakhdar, du ministre du commerce de la république arabe sahraouie démocratique (RASD), Babiya Echaia, et d'une importante délégation ministérielle.

M. Rezig a soutenu que "le gouvernement tend de rehausser cet événement commercial et économique, placé sous le signe "Tindouf, portail du commerce extérieur pour l'Afrique", d'une exposition de troc à une foire dédiée à l'exportation à la faveur de la forte participation de plus de 100 entreprises et opérateurs économiques.

"Le choix d'organiser ce rendez-vous économique international à la veille de la rentrée sociale constitue un message du gouvernement aux commerçants et opérateurs industriels, portant promotion de Tindouf en fer de lance pour conquérir économiquement les marchés africains", a déclaré le ministre.

Il a par ailleurs, souligné que " la forte présence ministérielle est aussi un autre message traduisant l'intérêt qu'accorde le gouvernement à l'Afrique et à la wilaya de Tindouf, en particulier", mettant en avant que "la diversification des produits exposés constitue une valeur compétitive pour en exporter vers les pays africains".

Mettant à profit cette visite dans la wilaya de Tindouf, la délégation ministérielle a procédé à l'inauguration de la mosquée-pôle "Youcef Abou Tachfin" à Tindouf Lotfi.

Le ministre des affaires religieuses et des wakfs, Youcef Belmehdi, s'est félicité de cet important édifice culturel qui devra constituer", a-t-il indiqué, "un centre de rayonnement du savoir et de l'enseignement coranique au profit de la région et de l'Algérie en général".

La délégation ministérielle est composée des ministres de l'industrie pharmaceutique, du Tourisme et de l'artisanat, de l'industrie, des Affaires religieuses et des wakfs, de la pêche et des productions halieutiques, ainsi que des ministres délégués auprès du premier ministre chargés respectivement de la Micro-entreprise, et de l'économie de la connaissance et de startups.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X