Cameroun: Monnaie électronique - Quand le mandat poste se modernise

Une opération en cours expérimentation au sein de l'entreprise pour arrimer ce service à la mouvance du mobile.

Des kiosques aux couleurs de la Cameroon Postal services (Campost) occupent des coins de rue dans la ville de Yaoundé depuis quelque temps. Sur l'écriteau principal, on peut lire, « Payez avec Campost Money ». Peu diserte sur le sujet, la Campost veut garder le suspense sur le projet jusqu'à sa réalisation complète. « Nous sommes encore en train de voir comment développer des partenariats pour l'opérationnalisation de ces kiosques », a déclaré un responsable de la société, sous anonymat.

Une innovation qui, d'après lui traduit le souci de modernisation des services de la Campost et de son arrimage aux Tic. « La Campost est davantage réputée pour ses services de poste et d'envois de mandat. Pourtant, nous menons beaucoup d'autres activités dans le sens de faciliter nos opérations à travers notamment la digitalisation », a indiqué notre source.

De manière concrète, ces kiosques vont servir principalement pour des opérations d'envois et de retrait d'argent. L'opérateur verra progressivement comment y développer des activités de guichet marchand, comme le payement des impôts et des frais universitaires. Il sera également question d'aménager des boîtes postales avec l'appui des mairies, en mettant un accent sur la sécurisation des installations.

On peut justement lire sur les kiosques, «la finance à proximité communale ». Grâce à ces points de transferts d'argent, le client qui a un mandat à effectuer n'aura plus besoin de se rendre dans un bureau de poste. « Il pourra retirer son argent dans nos différents kiosques moyennant la présentation de son code électronique », a indiqué notre source. Il est aussi indiqué sur les kiosques que les transferts vers tous les réseaux mobiles du pays pourront être effectués.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X