Gabon: Covid-19 - Encore un variant très résistant

2 Septembre 2021

Le B.1.621 baptisé « Mu » est le variant, en plus du variant Delta, qui requiert, à l'heure actuelle, toute l'attention de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Ce dernier, fortement présent en Colombie, en Equateur et récemment en Europe (France), présenterait une forte résistance, voire plus que le variant Delta, aux différents vaccins.

C'est le 31 août dernier que l'Organisation Mondial de la Santé (OMS) a fait part de son inquiétude sur l'état meurtrier que revêt le variant « Mu ». Selon L'OMS, le variant « Mu » présenterait de nombreuses mutations qui pourraient créer un « échappement immunitaire », en d'autres termes, une forte résistance aux vaccins. Ce qui laisse de nouveaux paraître la nécessité d'une troisième dose de vaccin.

Aussi, ne disposant pas encore d'assez de données, Maria Van Kerkhove, la responsable Coronavirus à l'OMS, appel à la prudence en attendant plus d'information sur le dit variant.

Il faut dire que depuis le début de la crise sanitaire, on a toujours présenté le vaccin comme le seul remède à cette crise. Mais quand ce dernier, à cause des variants qui ne font que naître, présente de nombreuses limites, il y a donc lieu de s'interroger. Combien de doses de vaccins aurons-nous besoin pour dire aurevoir à cette pandémie ? 3, 4, 5, 6,... Comme piste de réponse, l'OMS Afrique déclare sur sa page Facebook que « La médecine traditionnelle offre d'immenses opportunités pour riposter à la Covid-19 dans la Région africaine ». Les remèdes traditionnels pourraient donc aussi bien lutter contre cette pandémie que les vaccins.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X