Burkina Faso: Huit orpailleurs trouvent la mort sur le site minier de Bissa Gold à Sabcè

Orpailleurs avec des grains de sol contenant de l'or.

Ces orpailleurs s'étaient introduits clandestinement sur le site de la société minière Bissa Gold dans la commune de Sabcè, région du centre-nord. Les orpailleurs accusent les forces de l'ordre chargées de sécuriser la mine d'avoir utilisé du gaz lacrymogène pour chasser leurs camarades, ce qui serait à l'origine de la mort de ces derniers.

L'incident est survenu mercredi dans l'après-midi. Selon le procureur du Faso, des orpailleurs clandestins se seraient frauduleusement introduits dans des fosses désaffectées appartenant à la société minière Bissa Gold.

La police nationale affirme être intervenue pour dissuader les orpailleurs de quitter les lieux, sans mentionner les moyens utilisés. « Quelques instants, les orpailleurs sont venus pour signifier aux éléments de la CRS que certains de leurs camarades seraient toujours dans les galeries » peut-on lire dans le communiqué de la police.

Des rescapés, dont les témoignages ont été recueillis par le parquet, font état de l'usage de gaz lacrymogènes ayant entraîné « panique et étouffement des orpailleurs clandestins » estimés à une quarantaine de personnes. Le procureur informe qu'une procédure contre X sera incessamment instruite pour homicide involontaire.

En colère, les orpailleurs ont pris d'assaut les installations de la société minière. Plusieurs véhicules ont été incendiés et d'autres matériels saccagés.

Une enquête diligentée par le commissariat de district de Sabcé suite à l'envahissement de la mine a conduit à l'arrestation d'au moins quatre personnes et, là encore, le procureur signale que toutes les personnes mises en causes répondront de leurs actes.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X