Sénégal: Sédhiou - Désenclavement numérique de Djiredji au service du développement - Le maire lance le concept de vacances numériques

3 Septembre 2021

Une soixantaine de jeunes de la commune de Djirédji, dans l'Ouest de Sédhiou, ont pris part, ces dernières semaines, à une session de formation sur la manipulation de l'outil informatique et de ses applications. C'est à l'initiative du maire, en collaboration avec Mané Global Service, dans le but de réduire la fracture numérique entre sa ville et celle du reste du pays. Il est attendu des bénéficiaires d'en faire un bon usage, au service du développement local.

Cette pratique de l'informatique dans ses différentes applications offre à la soixantaine de participants, jeunes bacheliers, étudiants et agents municipaux, des opportunités à explorer la planète via le numérique. L'initiative porte les empreintes du maire de Djirédji, El Hadji Mamadou Lamine Diawara, en partenaire avec Mané Global Service (MGS).

Le maire de Djirédji et membre du Conseil économique, social et environnemental explique que «cette première édition nous l'avons appelé vacances numériques et elle est destinée aux jeunes bacheliers, aux étudiants et aux personnels de la mairie pour les former en manipulation de l'outil informatique. C'est parce que nous avons constaté une grande fracture numérique entre notre ville et le reste des villes. Les participants sont au nombre de soixante», dit-il.

Les modules proposés aux participants sont la phase initiale qui installe les mécanismes de base à la conception et à la navigation internet a indiqué Pape Mamadou Mané, le formateur et président directeur général de MGS. «Nous avons utilisé le module bureautique à savoir le pack office qui consiste à initier les jeunes en word, excel, le power pointe et l'internet. Cette formation contribue déjà et grandement au désenclavement numérique de la zone». Pour les participants à cette session, ce premier contact avec l'ordinateur doit être consolidé.

Gnima Diallo est la mairesse de la commune de Djirédji. «Nous sommes très satisfaits des modules appris comme initiation et nous en remercions le maire Diawara d'avoir créée les conditions de cette formation. Toutefois, nous souhaiterions aussi bénéficier de d'autres formations pour renforcer ces acquis car l'informatique si on ne la pratique pas régulièrement on a tendance à l'oublier». Le maire de Djirédji, El Hadji Mamadou Lamine Diawara, dit prendre bonne note pour continuer à réduire sensiblement cette fracture numérique et garder ouverte la fenêtre sur le reste de la planète.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X