Burkina Faso: Eliminatoires coupe du monde 2022 - Départ galopant des Etalons

Les Etalons du Burkina ont composté une première victoire dans les éliminatoires de la coupe du monde FIFA, Qatar 2022, en battant le Mena du Niger par 2 à 0. Le jeudi 2 septembre 2021 au grand stade de Marrakech au Maroc, les poulains du coach Malo ont pris 3 précieux points dans la course au ticket qualificatif.

Il n'y avait pas meilleure entame pour les Etalons dans cette campagne des éliminatoires de la coupe du monde que de réaliser d'entrée une victoire. Cela passait même pour un impératif car face au Mena qui constitue, sans fausse modestie, l'autre petit bras du groupe A, il était impératif de remporter le gain du match. D'autant plus que l'adversaire le plus sérieux de la poule reste sans conteste l'Algérie.

Mais pour aller chercher cette victoire, le sélectionneur national Kamou devait sortir de son chapeau un onze inédit face aux multiples forfaits. En défense centrale, il fait confiance au duo Dayo-Yago, tandis qu'au milieu, le trident est composé d'Adama Guira, de Blati Touré et de Gustavo. Devant, Hassane Bandé et Eric Traoré étaient associés à Franc Lassina Traoré. C'est même ce dernier qui a sonné la première alerte d'un plat du pied, bien repoussé par le portier nigérien (0-0 ; 39e mn). A l'inverse, le Mena n'était pas ridicule dans le jeu.

A la mi-temps, Malo réajuste son effectif. Brian Dabo et Zakaria Sanogo entrent à la place de Blati et Bandé. Ce qui donne un peu plus de profondeur à Gustavo Sangaré. Le sociétaire de Quevilly en ligue 2 française va même toucher la barre transversale sur une lourde frappe (0-0 ; 55e mn). Les Etalons deviennent de plus en plus menaçants. La preuve, sur un coup franc de Brian Dabo, un coup de tête d'Eric Traoré expédie la balle au fond des filets. Mais l'arbitre central rwandais, Samuel Uwikunda, y voit un hors-jeu (0-0 ; 66e mn).

Finalement, les Etalons vont trouver le chemin des filets grâce à Frank Lassina Traoré. Le sociétaire du Shakhtar Donetsk est bousculé dans la surface de réparation adverse. Il se rend justice et transforme le penalty d'un joli contre-pied (0-1 ; 75e mn). Malheureusement, il se tord la cheville dans l'exécution de sa frappe et est contraint de céder sa place à Mohamed Konaté. Le nouvel entrant, sur sa première touche de balle, double la mise sur une frappe contrée (2-0 ; 79e mn).

Le score ne bougera plus jusqu'au coup de sifflet final. Cette victoire permet donc aux Etalons de partager la tête du groupe A avec les Fennecs d'Algérie, qui ont massacré Djibouti par... 8 à 0.

La prochaine sortie du Burkina aura lieu le mardi 7 septembre pour le compte de la 2e journée. Ce sera face à... l'Algérie.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X