Afrique: Mwase - "On a donné trop de respect au Cameroun"

L'entraîneur du Malawi, Meck Mwase, a attribué la défaite 2-0 des Flames face au Cameroun à un début bâclé qui a abouti à des buts encaissés très tôt dans le match.

Mwase s'est entretenu avec CAFOnline.com après le match du groupe D des éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022 qui a vu les Flames s'incliner au stade Olembe de Yaoundé par les buts de Vincent Aboubakar à la 9e minute et Michel Ngadeu à la 23e.

L'entraîneur malawite a déclaré que le résultat aurait pu être différent s'ils s'étaient tenus au plan initial consistant à rester groupé à l'arrière.

" Nous n'avons pas commencé le match comme nous l'avions prévu", a déclaré Mwase.

" Vous avez pu voir que nous avons encaissé très tôt. Quand on concède très tôt, on est toujours désorganisé. On a pu voir en première mi-temps que nous n'avions pas joué comme nous l'avions prévu. Ce n'est qu'en deuxième mi-temps que nous avons commencé à savoir comment jouer.

Selon lui, le non-respect du plan de match a pu être dû au trac.

"Je pense que nous leur avons donné trop de respect. Nous avons aussi joué contre des gens très fins et intelligents. Je pense que nos joueurs ont également fait un bon match malgré ces buts ", a ajouté Mwase.

Il a déclaré qu'ils devaient recharger les batteries et planifier le match de mardi prochain contre le Mozambique. Le match se déroulera en Afrique du Sud.

Le Cameroun mène le groupe avec trois points devant le Mozambique et la Côte d'Ivoire qui ont fait match nul 0-0 à Maputo plus tôt vendredi, tandis que les Flames occupent le bas du tableau après la défaite à Yaoundé.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X