Congo-Brazzaville: Action humanitaire - Des vivres aux femmes et filles vivant avec le VIH

La directrice de cabinet de la ministre en charge de la Promotion de la femme, Nathalie Ndembé Kaki, a remis, le 3 septembre à Brazzaville, un important lot de vivres aux femmes et filles vivant avec le VIH, dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale du genre, assortie d'un plan d'actions 2017-2021.

Composé du riz, de cartons de boîtes de sardines, du lait, spaghettis, bidons d'huile, poulets, le don s'inscrit dans le cadre du programme de travail annuel signé le 28 avril, entre le ministère en charge de la Promotion de la femme et le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), en son point 5. Il vise à améliorer la protection des droits des femmes vivant avec le VIH et à élaborer différents programmes ayant pour assises les droits humains.

« Il s'agit notamment du programme de réduction de la stigmatisation et de la discrimination ; des services juridiques relatifs au VIH ; du suivi et de la réforme des lois, ainsi que des règlements et des politiques relatives aux VIH ; de la sensibilisation des législateurs et des responsables de l'application des lois ; de la formation à l'intention des agents de la santé sur les droits humains et sut l'éthique médicale relative aux droits humains, etc. », a plaidé, dans son mot de circonstance, la directrice de cabinet de la ministre en charge de la Promotion de la femme, Nathalie Ndembé Kaki.

Marquée par ce geste, Olga Sylvie Ngala Itoua, médiateur communautaire du Réseau national des associations des positifs du Congo, a remercié la ministre pour cet élan de cœur. « Nous remercions madame le ministre pour ce geste si noble qu'elle vient d'effectuer. Au vu des difficultés que nous traversons, on ne peut plus subvenir totalement à nos besoins, on arrive plus, nous sommes à bout de souffle », a commenté l'une des bénéficiaires.

Notons que plusieurs actions relatives à l'amélioration des conditions de vie et à la protection des personnes vivant avec le VIH ont été réalisées par le ministère en charge de la Promotion de la femme, parmi lesquelles la rencontre par les parties prenantes sur la stigmatisation et la discrimination à l'égard des femmes vivant avec le VIH ; la vulgarisation de la loi 30-2011 du 3 juin 2011 portant lutte contre le VIH et le sida et protection des droits des personnes vivant avec le VIH. A cela s'ajoutent, entre autres, le séminaire de formation des agents et dirigeants des structures sanitaires et des membres des organisations de la société civile sur la prise en charge des femmes vivant avec le VIH au titre de la lutte contre la stigmatisation et la discrimination ; une subvention d'un million de FCFA, remise respectivement au Réseau national des positifs du Congo, à Brazzaville, et à l'association Tayuwana à Pointe-Noire ; un don de vivres d'une valeur de cinq millions de FCFA ont été remis le 23 juin dernier au siège du Renapec.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X