Madagascar: Développement numérique - Vers la dématérialisation dans le secteur de l'élevage

50 000 boucles électroniques infalsifiables sont utilisés dans les régions Anosy et Androy, pour l'identification des bovidés et l'archivage des données les concernant.

Le développement numérique se poursuit. Aujourd'hui, l'Administration publique travaille sur la dématérialisation des bases de données sur l'élevage bovin, l'élevage caprin et l'élevage ovin. En effet, un premier essai est déjà en cours de mise en œuvre au niveau du centre d'élevage Bovima à Ambotamaro, Commune Manambaro. Le 26 août dernier, dans le cadre de cet essai, une descente sur le site a été effectuée par une délégation conduite par Tsiry Andriamahatola Lezoma DG de l'Élevage, avec les différents acteurs du secteur de l'élevage des régions Androy et Anosy.

Ainsi, 50 000 boucles électroniques infalsifiables comprenant des Datamatrix seront utilisées dans ces deux régions. Selon les explications, ces dispositifs permettront d'avoir une identité précise de chaque bovidé, un descriptif de son historique et également des informations sur son propriétaire légal, ainsi que sur sa santé. Soutenu par le projet Casef et l'IFC, cette campagne de premier essai entre dans le cadre des actions mises en œuvre pour développer le secteur de l'élevage à Madagascar et pour le renforcement de la lutte contre les vols de bovidés. Selon les bénéficiaires, il s'agit d'une solution qui favorise considérablement le développement de l'élevage bovin dans le Sud.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X