Ethiopie: Le PAM étend son aide alors que 7 millions de personnes font face à une crise alimentaire

Des combattants du Tigré
7 Septembre 2021

Alors que le conflit se propage dans le nord de l'Éthiopie, forçant 300 000 personnes à quitter leur foyer et 1,7 million à souffrir de la faim dans les provinces d'Afar et d'Amhara, le PAM a lancé un appel pour obtenir des fonds afin de répondre aux besoins de 12 millions de personnes cette année.

Depuis le début du mois, le Programme alimentaire mondial (PAM) a commencé à fournir une aide alimentaire d'urgence aux communautés des régions limitrophes du Tigré déchiré par la guerre.

En coordination avec les autorités fédérales et régionales d'Éthiopie, l'agence onusienne prévoit d'atteindre immédiatement 530 000 personnes dans la région d'Afar et 250 000 personnes dans la région d'Amhara, mais elle augmentera son aide en fonction des besoins et des fonds reçus.

Pendant ce temps, dans le Tigré, la sécurité alimentaire continue de se détériorer alors que le PAM et ses partenaires s'efforcent d'intensifier leur action et de répondre aux besoins alimentaires urgents de 5,2 millions de personnes dans la région.

Les stocks de nourriture détenus par le Programme et ses partenaires étaient presque entièrement épuisés jusqu'à hier, lorsque le premier convoi depuis plus de deux semaines est entré dans la région.

Le convoi dirigé par le PAM, composé de plus de 100 camions, a transporté 3 500 tonnes de nourriture et d'autres marchandises vitales, notamment du carburant et des articles de santé et d'hébergement.

Maintenir l'élan au Tigré

Le PAM se félicite de la collaboration des autorités fédérales et locales de l'Afar, qui a permis à notre convoi d'entrer en toute sécurité dans le Tigré », a déclaré Michael Dunford, Directeur régional du PAM pour l'Afrique orientale.

« Mais il faut faire beaucoup plus et cet élan doit être maintenu, sinon nous ne pouvons pas espérer livrer suffisamment de nourriture pour éviter à des millions de personnes de sombrer plus profondément dans la faim », a-t-il ajouté.

Les équipes du PAM sur le terrain peuvent maintenant commencer à assurer la prochaine série de distributions alimentaires dans le Tigré. Le PAM atteindra jusqu'à 3 millions de personnes dans la région, soit une augmentation de 900 000 personnes depuis qu'il a repris les opérations dans deux districts de la zone nord-ouest - Shire town et Tahtay Koraro - de ses partenaires alimentaires non gouvernementaux.-

Outre l'escalade des combats dans le nord du pays, la sécurité alimentaire de millions de personnes dans toute l'Éthiopie est menacée en raison d'un déficit de financement sans précédent des opérations du PAM dans le pays.

Dans toute l'Éthiopie, on estime que plus de 13,6 millions de personnes sont en situation d'insécurité alimentaire en raison des effets combinés prolongés de la sécheresse, des inondations, des invasions de criquets pèlerins, des perturbations du marché et des prix élevés des denrées alimentaires, ainsi que de la pandémie de Covid-19 - le tout exacerbé par le récent conflit qui se propage dans le nord du pays.

Le PAM demande 426 millions de dollars supplémentaires pour étendre sa réponse d'aide alimentaire d'urgence au cours des six prochains mois et pour fournir des solutions de sécurité alimentaire à long terme aux populations qui entrent dans la « saison de la faim » annuelle.

« Le temps presse pour des millions de personnes dans le nord de l'Éthiopie et si nous n'obtenons pas immédiatement des fonds supplémentaires, nous serons contraints de réduire les rations ou, pire encore, d'interrompre les distributions à quelque 4 millions de personnes que nous essayons d'atteindre dans les régions d'Afar, d'Amhara et de Tigré au cours des prochains mois », a souligné Michael Dunford.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X