Afrique: Match Sénégal-Namibie délocalisé en Afrique du Sud - Les craintes du coach Aliou Cissé

7 Septembre 2021

Le sélectionneur national, Aliou Cissé, a évoqué lundi ses craintes relatives à la programmation de la prochaine journée des éliminatoires de la Coupe du monde.

Les craintes de Cissé résultent de la programmation en octobre prochain du match des éliminatoires des Lions contre la Namibie, un adversaire qui délocalise ses matchs en Afrique du Sud, placée dans la zone rouge du Royaume Uni en raison de la pandémie de Covid-19.

Des internationaux sénégalais évoluant dans le championnat anglais pourraient ainsi se trouver dans l'impossibilité de prendre part à cette rencontre contre la Namibie. C'est le cas de Sadio Mané (Liverpool), Edouard Mendy (Chelsea) et Cheikhou Kouyaté (Crystal Palace).

"Je ne veux pas trop y penser parce que je dois me focaliser sur le match de demain (ce mardi) mais il est clair qu'il y a une incertitude concernant ce déplacement", a déclaré le sélectionneur national lors d'une conférence de presse tenue à Brazaville.

Cette disposition est à l'origine de la suspension dimanche de la rencontre entre le Brésil et l'Argentine après que des agents de santé brésiliens ont tenté de faire sortir les internationaux argentins évoluant en Angleterre.

Mohamed Salah, le capitaine des Pharaons d'Egypte, a été privé du match contre l'Angola (1-0) joué au Caire pour les mêmes raisons avant de rallier Franceville où il a été aligné contre le Gabon (1-1), dimanche.

Aliou Cissé a insisté sur le fait qu'il était du ressort des dirigeants africains de régler ce problème.

"Je suis démuni face à cette situation", a encore dit le sélectionneur qui préfère se focaliser sur le terrain et le match contre le Congo de mardi.

La Namibie à la faveur de sa victoire de dimanche contre le Togo (1-0) est le leader du groupe H avec 4 points devant le Sénégal (3 points), le Congo (1 point) et le Togo (0 point).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X