Burundi: Benjamin Ndagijimana prend ses fonctions de consul général du Burundi à Laâyoune

Rabat — Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita, a reçu, mardi à Rabat, le diplomate Benjamin Ndagijimana qui lui a présenté ses commissions consulaires pour exercer en tant que consul général du Burundi à Laâyoune.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, M. Ndagijimana a précisé qu'il prendra "d'ici vendredi" ses fonctions de consul général à Laâyoune.

La République du Burundi avait inauguré, le 28 février 2020, un consulat général à Laâyoune en présence de son ministre des Affaires étrangères, Ezechiel Nibigira, et de son homologue marocain, Nasser Bourita.

A cette occasion, M. Nibigira avait relevé que l'ouverture d'un consulat général de la République du Burundi à Laâyoune témoigne de l'"attachement" et de la "fidélité" de ce pays aux principes de la fraternité africaine et de la légalité internationale.

L'inauguration de cette représentation diplomatique "est une expression du renforcement de notre coopération qui attache une grande importance au bon voisinage, au respect de la souveraineté nationale et à la non immixtion dans les affaires intérieures des États", avait-il souligné.

Il avait affirmé que les relations entre les deux pays "atteignent l'âge de raison" avec l'inauguration "en ce jour mémorable" d'un consulat général à Laâyoune, après l'ouverture d'une ambassade burundaise résidente à Rabat en 2015.

Le 25 février dernier, le nouveau ministre burundais des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, M. Albert Shingiro, avait réitéré, à Rabat, l'appui de son pays à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc et à son unité nationale conformément à la Charte des Nations Unies.

Il avait également réaffirmé le soutien du Burundi à l'exclusivité du règlement du dossier du Sahara par les Nations Unies à travers le plan d'autonomie, comme seule solution à ce différend.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X