Angola: Le pays et le Cap-Vert signent un accord pour défendre les droits des citoyens

Luanda — Les bureaux des médiateurs de l'Angola et du Cap-Vert ont signé un accord de coopération, qui prévoit le partage de connaissances, la formation, la facilitation et le soutien dans le traitement des plaintes des citoyens émigrés résidant dans les deux États.

L'accord, signé via Zoom, par les médiateurs d'Angola et du Cap-Vert, à savoir Florbela Rocha Araújo et José Carlos Delgado, prévoit également la promotion de publications scientifiques conjointes et l'échange d'expériences pour une meilleure défense des droits, libertés et garanties des citoyens.

Selon la médiatrice angolaise, Florbela Araújo, avec la signature de cet accord, les deux institutions sont plus fortes et motivées à développer des actions pour répondre aux préoccupations des citoyens sur la base des principes de célérité, de formalité et de défense de la dignité humaine.

A cette occasion, Florbela Araújo a jugé fondamental de renforcer les conditions de partage des connaissances, de bonnes pratiques et d'échange d'expériences, ainsi que de faciliter l'accès des citoyens émigrés résidents au bureau du médiateur, tant en Angola qu'au Cap-Vert.

Elle a indiqué qu'il était nécessaire de mener une stratégie internationale active et concertée entre les deux institutions, en fonction des besoins ressentis à chaque moment précis, allant de l'accompagnement dans le traitement des plaintes des ressortissants de l'autre Etat, à l'échange d'informations, visites de travail, entre autres .

Elle a également souligné la nécessité d'intensifier les relations internationales, dans le but d'élargir et d'améliorer le dialogue entre les institutions respectives.

Elle a également informé qu'avec la signature de cet accord, l'Angola entend acquérir du Cap-Vert son expérience dans la relation Ombudsman/Municipalités, dont la mise en œuvre de ce modèle d'administration territoriale est prévue en Angola dans un proche avenir.

À son tour, le médiateur du Cap-Vert, José Carlos Delgado, a déclaré que la signature de l'accord est justifiée, non seulement par l'existence de liens historiques et d'amitié entre les deux pays, mais par la nécessité de renforcer les relations institutionnelles , afin que les deux parties puissent disposer d'un mécanisme de concertation des efforts dans le cadre de leurs attributions.

Le Médiateur est une entité publique indépendante dont la mission est de défendre les droits, libertés et garanties des citoyens, en assurant, par des moyens formels, la justice et la légalité de l'activité de l'Administration publique.

Les citoyens et les personnes morales peuvent déposer des plaintes auprès du Bureau du Médiateur pour des actions ou des omissions des autorités publiques, qui les évalue sans pouvoir de décision, en adressant aux organes compétents les recommandations nécessaires pour prévenir et réparer les injustices.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X