Congo-Brazzaville: Bassin du Congo - L'ampleur des inondations inquiète

De toutes les catastrophes naturelles recensées dans la région, les inondations constituent le phénomène le plus récurrent avec 40% des faits décriés.

Une étude menée par Trigg et al (2021) a montré que la plupart de grandes villes du Bassin du Congo sont situées le long du fleuve Congo et ses affluents, de sorte que les inondations constituent un problème majeur. 39 millions de personnes vivent à moins de 10 km d'un cours d'eau majeur dans ce bassin.

Par exemple, selon les experts de Trigg et al, les récentes inondations de 2019-2020 ont affecté environ 170 000 personnes à travers la République du Congo, dont 3 000 réfugiés centrafricains et congolais, et 6 302 hectares de champs agricoles ont été détruits.

Malgré les efforts déployés pour réduire les risques des catastrophes, les pertes dues aux inondations ont augmenté au cours de la dernière décennie. « Ces pertes surviennent dans un contexte de vulnérabilité croissante démographique, de l'occupation anarchique des terres et de la probabilité d'aléas plus incertains en raison du changement climatique. La pénurie des données limite la compréhension et la capacité de cartographie des risques d'inondation », ce qui compromet les efforts actuels de gestion des risques des catastrophes, précise le texte.

Cependant, en conclusion, ont fait savoir les experts, les récents progrès technologiques d'observation spatiale fournissent une opportunité pour mieux prévoir l'occurrence des inondations, et ainsi de réduire les risques. Par conséquent, l'utilisation des données d'observation spatiale, en combinaison avec des informations socio-économiques pour évaluer les risques d'inondation dans le Bassin du Congo, peut aider à la prise de décision pour la réduction des risques d'inondations, nécessaire en vue d'améliorer la résilience des communautés dans le bassin.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X