Congo-Kinshasa: Coopération - La RDC et la Turquie veulent atteindre un premier volume d'échanges bilatéraux

L'information a été donnée par le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, lors de la conférence de presse qu'il a animée, le 7 septembre, avec son homologue congolais, Félix Antoine Tshisekedi, actuellement en visite d'Etat en Turquie.

La conférence de presse a été organisée après les entretiens en tête-à-tête des deux chefs d'Etat. Le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré : « Au cours de nos entretiens avec mon cher ami, nous avons trouvé l'occasion de discuter de tous les aspects de nos relations. Nous avons confirmé mutuellement notre volonté d'améliorer notre coopération. Nous ferons un effort intensif pour élever nos relations économiques et commerciales à un niveau digne de notre amitié. Nous avons fixé, dans un premier temps, un volume des échanges bilatéraux de 250 millions de dollars. Les accords conclus tout à l'heure contribueront considérablement à l'atteinte de cet objectif ».

Renforcement des relations RDC-Turquie

Pour sa part, Félix Tshisekedi, après avoir assuré que les relations avec la Turquie se renforceront davantage, a dit avoir discuté, avec son homologue, de l'organisation du sommet Turquie-Afrique qui aura lieu en novembre en Turquie. Il a ajouté : « Cela montre à quel point nous donnons de l'importance à nos coopérations dans tous les domaines. Ça montre que nous sommes prêts à coopérer avec la Turquie dans tous les domaines. Nos relations continueront à se renforcer davantage et à prendre de l'ampleur ». Pour le président congolais, la Turquie mettra en œuvre, avec la République démocratique du Congo (RDC), de nombreux projets dans le domaine de l'agriculture qui est l'une des priorités du gouvernement. Il a souligné que les deux pays coopéreront également dans le domaine des ressources minérales. « Notre coopération et nos relations amicales avec la Turquie se déroulent bien. Cette coopération deviendra encore plus forte », a signifié le président congolais.

Signature de 3 accords entre les deux pays

Avant la conférence de presse conjointe, une cérémonie de signature de trois accords a eu lieu, en présence des présidents Erdoğan et Tshisekedi. Ainsi, l'accord relatif à la promotion et à la protection mutuelle des investissements entre les deux gouvernements a été signé par le ministre turc de l'Industrie et de la Technologie, Mustafa Varank, et le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC, Christophe Lutundula Apala Pen'apala.

Quant à l' accord sur la prévention de la double imposition des impôts sur le revenu et la prévention de l'évasion fiscale entre les gouvernements, il a été signé par le ministre du Trésor et des Finances turc, Lütfi Elvan, et le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC. Enfin, le projet d'accord de coopération dans le domaine du tourisme entre les deux pays a été signé par le ministre de la Culture et du Tourisme de la Turquie, Mehmet Nuri Ersoy, et le ministre du Tourisme de la RDC, Moderot Nsimba Matondo.

Quelques faits sur les relations économiques entre les deux pays

La Turquie dispose d'une ambassade à Kinshasa depuis 1974 et l'ambassade de la RDC a été ouverte en Turquie en juillet 2011. Le voyage d'Abdullah Gül, du 14 au 16 mars 2010, a constitué la première visite d'un président turc en RDC. Le cuivre et le bois de la Turquie sont principalement importés de la RDC. L'augmentation des importations de la Turquie en provenance de la RDC résulte de l'importation de cuivre cathodique nécessaire à l'industrie de ce pays. Les autres articles importés de la RDC vers la Turquie sont les produits du bois, le caoutchouc, les animaux vivants et les matériaux en bois. En 2019, le volume total de commerce bilatéral entre la Turquie et la RDC était de 54,2 millions de dollars américains, les exportations totales turques étant de 54,2 millions de dollars et les importations totales de 0,4 million de dollars.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X