Congo-Kinshasa: Perception de frais de construction de classe et organisation d'un test - Lycée Bosangani - Tony Mwaba s'oppose !

Les parents d'élèves du Lycée Bosangani de Kinshasa sont montés au créneau ce mardi 7 septembre 2021 suite à la perception de frais de construction de classe et l'organisation de test d'admission pour tout élève pour le passage de classe de 6ème et 7ème au sein de cet établissement scolaire. Alerté de la situation, le ministre de l'Enseignement Primaire, Supérieur et Technique, Tony Mwaba Kazadi, est descendu sur le lieu afin de prêter oreille au son de cloche de parents.

Après avoir entendu les doléances des parents et représentants des élèves, le professeur Tony Mwaba s'est dit choqué de ce phénomène au sein de cette école de la Capitale. Selon lui, il n'est pas permis de percevoir les frais de construction des classes ou écoles auprès des parents.

"Je reconnais que la gratuité a les effets positifs et induits. En dehors de la gratuite de l'enseignement, c'est la qualité. Le ministre des ITPR est déjà saisi pour la construction de nouvelles salles dans des écoles afin d'éviter le surnombre", a-t-il indiqué.

Tony Mwaba a également fait savoir à l'auditoire que si cette situation de perception de frais et l'organisation du test perdure au sein de cet établissement, il prendra ses responsabilités.

"Cet acte d'inverser la courbe est illogique. Ce test organisé pour les élèves de 6ème avant de passer en 7ème n'est pas opportun", a-t-il fustigé.

Il y a lieu de noter que le Lycée Bosangani a organisé un test d'admission pour les élèves formés au sein de cet établissement mais également ceux venant de l'extérieur, avec comme conséquence ceux formés au sein de cette école ont échoué en masse au détriment de ceux qui viennent d'autres écoles.

Tony Mwaba a tenu à rappeler qu'avec l'année scolaire qui pointe à l'horizon, il va plus travailler sur terrain. Ainsi, cet entretien avec les parents d'élèves a eu lieu en présence de l'inspecteur général de l'EPST, le PROVED et l'IPP.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X