Afrique: Numérique - Vers l'actualisation de la stratégie de la francophonie

Réunis récemment à Cotonou, au Bénin, à l'occasion de la deuxième réunion du Réseau francophone des ministres en charge de l'économie numérique (Rfmen), les responsables ministériels du numérique ont échangé sur la validation d'une nouvelle stratégie de la francophonie numérique actualisée. Un des sujets qui sera abordé au cours du 18e sommet de la Francophonie prévu en novembre prochain en Tunisie.

Outre l'actualisation de la stratégie de la francophonie numérique, les discussions lors de cette rencontre ont également porté sur l'implication des francophones dans l'ingénierie du numérique, l'appui aux partenariats publics-privés, la formation aux métiers du numérique, la question de la découvrabilité des contenus en français sur la toile, la définition d'un format agile et performant pour le fonctionnement du réseau et la contribution à son ancrage en tant que réseau efficace de la francophonie

Les objectifs de cette nouvelle stratégie portent sur cinq axes, à savoir la réduction de la fracture numérique et l'amélioration de l'accès au numérique, le renforcement des compétences numériques, le renforcement des politiques publiques numériques, l'émergence, la consolidation, l'harmonisation ou l'adaptation des cadres juridiques ainsi que des mécanismes de régulation ainsi que la découvrabilité des contenus francophones en ligne et le soutien à l'innovation en vue du développement durable.

En effet, cette nouvelle stratégie devrait permettre la transformation numérique de l'espace francophone et l'appropriation des bénéfices qui en découlent, notamment l'autonomisation et la réduction de la pauvreté des jeunes et des femmes. Il sera question de créer une sphère d'influence pour la langue française et l'expertise francophone sur la scène multilatérale et de poursuivre le développement du numérique au service du renforcement de la démocratie afin d'améliorer la qualité de l'information, de lutter contre les discriminations et de protéger les droits de l'Homme.

« La future stratégie de la Francophonie numérique ciblera en priorité les jeunes et les femmes et d'une manière générale les personnes en situation de vulnérabilité du point de vue de l'accès au numérique », a indiqué la secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo lors de ladite reunion.

Notons que la deuxième réunion du Réseau francophone des ministres en charge de l'économie numérique, tenue en format hybride, notamment en présentiel et en ligne, a connu la participation des ministres en charge de l'Economie numérique de différents Etats dont celui du Congo, Léon Juste Ibombo; de la secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo ainsi que des experts du groupe de travail sur la Francophonie numérique.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X