Gambie: Le Parti National Populaire déclaré que le Protocole d'Accord en circulation n'est pas authentique

9 Septembre 2021

Le Parti National Populaire (NPP) informe le public, le Corps Diplomatique et Consulaire que le Protocole d'Accord en vogue sur les réseaux sociaux et supposé avoir été signé par la nouvelle alliance formée par le Parti National Populaire (NPP) et l'Alliance pour la Construction et la Réorientation Patriotiques (APRC) ne représente en aucune manière, sous quelque forme que ce soit, ni en partie ni dans son ensemble, l'accord entre les deux partis politiques.

Dans un communiqué de presse publié hier et signé par Seedy Njie, le porte-parole adjoint du parti, le parti déclare: « Le Protocole d'Accord en circulation est une grosse mascarade montée de toutes pièces par nos détracteurs en vue de discréditer la nouvelle alliance entre le Parti National Populaire (NPP) et l'Alliance pour la Construction et la Réorientation Patriotiques (APRC) et, de ce fait, créer la confusion et la suspicion dans l'esprit des Gambiens. »

Le sécrétaire général et leader de notre grand parti (NPP), son Excellence le Président Adama Barrow, et le Président National et leader de l'Alliance pour la Construction et la Réorientation Patriotiques (APRC), l'Honorable Fabakary Tombong Jatta, ont reconnu le besoin croissant d'œuvrer ensemble pour la sécurité nationale, la réconciliation, l'unité et la paix, et ce, dans l'intérêt général de nos diverses populations. Il est impératif dans un pays aussi polarisé que la Gambie que les honnêtes citoyens et les leaders perspicaces et clairvoyants puissent s'unir la main dans la main en vue de bâtir une Gambie où les citoyens travaillent ensemble dans l'harmonie et la paix.

Dans ce contexte, a ajouté le communiqué, l'alliance entre le Parti National Populaire (NPP) et l'Alliance pour la Construction et la Réorientation Patriotiques (APRC) est fondée sur l'intérêt stratégique de la sécurité et la réconciliation nationale contrairement aux mensonges circulant sur les réseaux sociaux.

« Naturellement, il est important de noter que cette alliance est entre deux partis politiques légalement constitués et non pas entre des individus. »

« Dans le meilleur des cas, le présumé Protocole d'Accord est une ruse, une sinistre tentative de nos adversaires politiques qui ont tenté par toutes les voies et moyens, mais sans succès, de glaner le soutien de l'Alliance pour la Construction et la Réorientation Patriotiques (APRC) lors de l'élection présidentielle du 4 Décembre. Il ne fait aucun doute qu'ils auraient visité la Station Spatiale Internationale afin de célébrer et de glorifier leur association avec l'Alliance pour la Construction et la Réorientation Patriotiques (APRC). Ils auraient proclamé cette alliance comme étant la meilleure solution pour le processus de bonne guérison nationale et la prospérité du pays. »

« Il est ironique que les mêmes détracteurs et le même parti ont publiquement loué les louanges d'anciens haut dignitaires du gouvernement de l'Alliance pour la Construction et la Réorientation Patriotiques (APRC) qui ont, pour certains d'entre eux, été accusés et reconnus coupables de détournements de fonds publics à hauteur de millions de dalasis par la Commission Janneh. Certains d'entre eux ont également été reconnus coupables de grosses violations contre les droits de l'Homme lors de leur témoignage devant la Commission Vérité, Réconciliation et Réparations (TRRC). Ils ont pourtant été dépeints comme des honnêtes citoyens par la haute hiérarchie du Parti Démocratique Uni (UDP) qui n'a pas hésité à leur dérouler le tapis rouge. »

« A l'inverse, les membres du Comité National Exécutif de l'Alliance pour la Construction et la Réorientation Patriotiques (APRC) avec à leur tête Fabakary Tombong Jatta, qui sont des politiciens ordinaires et n'ont jamais apparu devant la Commission Janneh ou la Commission Vérité, Réconciliation et Réparations (TRRC) et n'ont commis aucune infraction à la loi, sont condamnés et dénigrés par le Parti Démocratique Uni (UDP) pour avoir exercé le droit que leur accorde la Constitution de 1997 de participer au processus politique. Cela constitue le summum de l'hypocrisie et du double jeu de la part du Parti Démocratique Uni (UDP) et d'autres politiciens se dissimulant sous le prisme de l'activisme politique. »

Il est important de mentionner que ces mêmes éléments, dans un acte de désespoir, quelques instants après l'annonce de l'alliance entre le Parti National Populaire (NPP) et l'Alliance pour la Construction et la Réorientation Patriotiques (APRC), ont publié une fausse déclaration affirmant que la Gambie Pour Tous (GFA) appelait à la formation d'une coalition avec les autres partis politiques. Déclaration qui a été désavouée et dénoncée de mensongère par la Gambie Pour Tous.

« De toute évidence, il est vraisemblable que le seul crime de l'Alliance pour la Construction et la Réorientation Patriotiques (APRC), un parti politique légalement constitué, ait pu commettre est le refus d'apporter son soutien au Parti Démocratique Uni (UDP). Les colporteurs de rumeurs ont alors rédigé des Protocoles d'Accords fictifs tout en répandant des allégations fallacieuses dont le seul effet a été d'exposer le degré de naïveté et de désespoir qui les a conduits à créer et inventer des mensonges à tout prix. »

« En dépit de tous ces mensonges et machinations politiques, la majorité des Gambiens reconnait et apprécie la discipline, la ténacité et la détermination du Président Adama Barrow à bâtir une démocratie forte, vigoureuse et respectueuse des droits de l'Homme et de l'état de droit. Le Parti National Populaire veillera jalousement à la sauvegarde de ces valeurs suite à l'élection présidentielle du 4 Décembre. »

Il n'en demeure pas moins la vision et le fervent désire du Président Adama Barrow de poursuivre son énorme projet de développement national et de démocratisation de ce pays, et ce, sans distinction de région ou de tribut.

Le Parti National Populaire (NPP), a poursuivi le communiqué, encourage et exhorte tous les Gambiens à se rassembler et à travailler la main dans la main en vue de non seulement jalousement sauvegarder notre unité et harmonie religieuse, mais également notre fierté et cohésion nationale, et ce, en vue de bâtir une Gambie unie et homogène pour les générations présentes et futures.

La décision de Barrow de former une coalition avec l'Alliance pour la Construction et la Réorientation Patriotiques est un choc pour les victimes de Jammeh

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X